Actions de développement économique .

Nous vous invitons à complèter,  corriger, soit en commentaires sur cette page, soit par notre courrier électronique, soit par un article dans notre page facebook (voir page « nous joindre »), nous vous publierons.
Ce que nous publions ci-dessous, ce sont les informations présentes à cette date (février 2013) sur les sites respectifs des communautés de communes concernées. En bleu nos commentaires.

DANS CETTE COMPETENCE:

La CC du Pays du Cheylard a mis:
http://www.paysducheylard.fr/pages/fr/14/les-competences.html

  • Création, extension et gestion de nouvelles zones d’activité de plus de 0,8 hectares
  • Promotion, prospection et études de faisabilité pour l’implantation d’activités industrielles, commerciales, artisanales et touristiques
  • Partenariat avec l’OT
  • Perception de la taxe de séjour
  • Etudes de faisabilité du hameau touristique de Catalau.

La CC des Boutières a mis:
http://ccboutieres.fr/spip.php?article12

  • Animation des politiques contractuelles passées avec l’Europe, l’Etat, la Région, le Département, notamment les contrats régionaux et les contrats de pays. Thème déjà exprimé dans la compétence aménagement de l’espace.
  • Acquisition, aménagement, entretien et gestion de terrains pour la création de zones communautaires d’activités industrielles, artisanales, commerciales, agricoles et tertiaires.
  • Acquisition ou création de bâtiments d’activités, destinés à des entreprises industrielles, artisanales, commerciales et agricoles ou de services.
  •  Développement touristique : Création et fonctionnement d’un point d’information touristique et les outils de communication s’y afférent et perception de la taxe de séjour.
  • Orientation et gestion d’une politique touristique communautaire.
  • Création, entretien, aménagement et promotion des sentiers de randonnées.
  • Mission locale : Aide à la mission locale.

La CC du Haut Vivarais a mis:
 http://www.pays-saintagreve.fr/?Des-competences-multiples

  • Accueil des porteurs de projets, soutien aux entreprises dans leur projet d’extension (immobilier d’entreprise).
  • Création et animation d’un collectif économique, représentatif des différentes catégories d’acteurs économiques du territoire : artisans/commerçants ; tourisme ; industries …
  • Opération Rurale collective (ORC) pour la modernisation du commerce et de l’artisanat.

La CC des Châtaigners a mis:
http://www.chataigniers.fr/
http://www.chataigniers.fr/ccc/statuts-de-la-Communaute-de-communes-des-Chataigniers.pdf Article 2 page 2

  • 2.1 : Une agriculture de qualité assurant aux agriculteurs une juste rémunération de leur travail.
    Est d’intérêt communautaire le soutien et le développement des activités agricoles notamment par :des actions en faveur de la qualité, la sauvegarde des exploitations à travers des interventions foncières et d’autres actions servant une politique de « prévention » en direction des exploitations sans repreneur potentiel, la valorisation locale des productions par la création et le financement (avec les autres partenaires de la filière agricole) d’ateliers-relais de transformation et de valorisation des productions locales : filière fruits (châtaignes, myrtilles, petits fruits…), filière lait/fromages, filière viande, filière «nouveaux produits » (plantes, fleurs, légumes…), le développement de la filière forestière dans une orientation compatible avec le maintien durable de l’activité agricole. Est d’intérêt communal la création et la gestion de plantations et investissements dans d’éventuels groupements forestiers, ainsi que la mise en place de réglementations de boisements.
  • 2.2 : Tourisme.
    Est d’intérêt communautaire : la promotion et le développement du tourisme grâce à des actions portant sur la communication en direction de cibles externes au territoire (actions de promotions, image, complémentarité des activités, kiosques d’information…), la mise en place d’un office de tourisme communautaire recourrant à la taxe de séjour, l’assistance à la création de nouveaux pôles privés ou publics, d’accueil de restauration et d’hébergement, la mise en valeur cohérente des ressources touristiques locales, la création d’un réseau de chemins de randonnées, la réalisation d’équipements importants d’accueil dans le cadre d’un programme stratégique validée par la charte intercommunale de développement.
  • – 2.3 : Artisanat, commerce et services.
    Est d’intérêt communautaire le développement de l’artisanat, du commerce et des services par :
    l’étude et la recherche de nouvelles installations non encore présentes sur le secteur, en vue de la complémentarité de ces activités sur l’ensemble du territoire intercommunal, la réalisation de locaux d’accueil des dites activités, l’assistance au développement et la promotion des activités existantes et des productions locales du territoire intercommunal.
    Est d’intérêt communal la création de manifestations locales (concernant la commune elle-même) de promotion des produits locaux, notamment dans le cadre de fêtes et de manifestations de loisirs.
  • – 2.4 : Zones économiques d’activités.
    Est d’intérêt communautaire l’aménagement, la gestion et l’entretien de zones d’activités.
  • – 2.5 : Déploiement d’un réseau de transport pour le désenclavement du territoire.
    Est d’intérêt communautaire la mise en place d’actions, en partenariat avec les acteurs concernés et notamment le Conseil général de l’Ardèche, en vue de : la création d’un réseau de transport irriguant le territoire et débouchant sur les pôles secondaires locaux,
    la gestion des transports scolaires (primaire et secondaire) vers tous les établissements scolaires du secteur,
    déployer des réseaux locaux de transport à la demande.
  • – 2.6 : Technologies de l’information et de la communication.
    Est d’intérêt communautaire toutes les actions s’inscrivant dans une stratégie forte et innovante visant le déploiement des nouvelles technologies garantissant la fourniture d’un meilleur service rendu aux citoyens/usagers : dans le domaine de l’administration électronique, de la carte à puce (carte citoyenne, carte nationale d’identité, carte de vie quotidienne…), – dans le domaine de la signature électronique, – dans le domaine des formulaires garantissant le transfert de flux entre acteurs consentants, indépendants, autonomes et responsables, que ces acteurs appartiennent au secteur public, au secteur privé ou plus simplement à la population permanente et saisonnière, – par la gestion de sites Internet vivants et reflétant le dynamisme du territoire.
    Ces actions seront conduites soit directement par la communauté soit en partenariat (dans le cadre de conventions de prestations de service) avec des structures ayant fait la démonstration de leur compétence et de leur qualité d’innovation.
    On peut constater que c’est bien la CC des Châtaigners qui a le plus précisé chaque compétence, et c’est vrai dans chacune d’elles, on imagine que ses élus ont longuement travaillés ensemble pour bien rédiger leurs pensées sans excès et sans oublis.C’est ce à quoi nous devrions nous atteler nous aussi Citoyens!

 

 

Une réflexion au sujet de « Actions de développement économique . »

  1. En effet, je partage tout à fait le commentaire en bleu. Le détail des compétences de la communauté de communes des châtaigniers en matière de développement économique démontre de vrais échanges en amont. Je sais que d’autres intercommunalités proposent régulièrement des réunions publiques aux citoyens afin de débattre de projets d’avenir. Je regrette que ce ne soit pas le cas sur la communauté de communes du pays du Cheylard. Les décisions prises par un groupe très restreint d’élus sont découvertes par les habitants dans « le journal » de la CCPC ou dans la presse locale. Pourtant, chacun(e) a son mot à dire, ce sont les citoyens qui financent les réalisations. Au fil des rencontres, des discussions de terrain, je réalise que les idées ne manquent pas. Nous sommes passés à côté de réelles opportunités de développement, mais je veux croire qu’il n’est pas trop tard, nous devons aller de l’avant ! Pour parvenir à donner un nouveau souffle au bassin de vie du Cheylard, les méthodes de gouvernance locale doivent changer, donnons la parole à tous les acteurs du territoire pour la gestion de la cité. Construisons l’avenir ensemble ! La mission de l’élu est d’écouter tout le monde…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s