Démocratie …

Wauquiez par la racine
Et aussi:
Le modèle de l’avenir nous renvoie à un passé très ancien. les deux tiers des électeurs, de la dernière élection présidentielle, sont représentés, au nom d’une démocratie nouvelle, par des partis qui n’ont rien de démocratique mais sont dédiés à un seul homme ou à une seule femme.

C … Innovant, Le Cheylard, terre d’innovation …

En parcourant le bulletin municipal de la commune du Cheylard je suis tombé sur un petit article de Dr. Jacques Chabal attribuant au génie de M. Louis Massu avec l’aide du « père Perrier », la construction d’une voiture électrique des années 1953 – 1954.
Je voudrai rendre à mon grand-père Emile Ponce la paternité de la conception et réalisation de la 1ère voiture électrique de M. Massu. Je ne sais pas précisèment en quelle année, mais c’est avant guerre que cette voiture a été construite. Mon grand-père, avant de s’installer garagiste au Cheylard en 1928, travaillait au bureau d’étude de Paris-Rhône à Lyon, constructeur entre autre de matériels électriques pour l’automobile (démarreurs, dynamos, allumeurs etc. …).

Mon grand-père Emile Ponce travaillant sur la voitureProbablement mon père dans la voiture
Les moteurs, batteries et commandes suspension arrière Hélicoïdal Suspension avant et directionvue mécaniques avant Vue mécaniques arrières

 

Il a aussi conçu dans les années 50 des gicleurs de carburateurs, à débit variable pour économiser l’essence sans amoindrir les performances, pilotés électriquement par électro-aimants.

Pour la liberté d’emprunter les chemins publics ! …ème épisode

« Nos chemins ne sont pas à vendre »
Répond au courrier de Jacques Chabal maire du Cheylard et
s’adresse au procureur de la république:

Monsieur le maire du Cheylard, Mesdames et Messieurs du Conseil Municipal…
Lire la suite:

N’hésitez pas à suivre les liens proposés dans le courrier pour revoir les épisodes précédents ou pour des informations complémentaires bien intéressantes.

Elu ou Seigneur, sujets ou citoyens … »Nos chemins ne sont pas à vendre » en exemple.

Que penser de ces élus notables qui ont perdu le sens du respect du citoyen et bien entendu l’idée même de servir la communauté,
ces élus omnipotents qui décident en dépit des choix exprimés par celle-ci et qui vont jusqu’à dénier le droit des citoyens à simplement solliciter leurs élus!
Pour démonstration on ne peut faire mieux que ce courrier de Jacques Chabal maire du Cheylard en réponse à « Nos chemins ne sont pas à vendre » qui nous dit:

« Mairie du Cheylard : 2 mois pour envoyer un courrier,
2 heures pour envoyer la police !

Nous avons reçu le mardi 23 mai un courrier du Maire du Cheylard en réponse à notre courrier de demande d’autorisation pour une journée citoyenne prévue le 29 avril et reçue par la mairie le 22 mars.
Ce courrier est arrivé 3 jours après que nous ayons débroussaillé le chemin le 20 mai entre 9h et 11 h et reçu la visite des forces de l’ordre à 11h30.
Il aura donc fallu 2 mois pour que le maire du Cheylard réponde à notre courrier et 2 heures pour qu’il envoie la police. »

https://assobc.files.wordpress.com/2017/06/nos-chemins-ne-sont-pas-rc3a9ponse-du-maire.pdf

https://assobc.files.wordpress.com/2017/06/nos-chemins-courrier-au-maire-demande-de-travaux-rc3a9ponse-du-maire.pdf