Mariage pour tous ! ? …

Les lois de la République et…………….         

                    les instances religieuses

 Ces dernières semaines, nous avons vu monter aux créneaux les représentants des différents cultes pour protester contre le projet de loi du mariage pour tous et son corollaire, le droit à l’adoption pour les couples homosexuels.

 Je croyais vivre dans un pays où il y avait séparation  entre l’église ou les différentes églises et l’état!!!!

Que chaque communauté veuille que ses membres respectent certaines règles, d’accord, mais de quel droit imposer à tous ces règles et influencer le législateur dans ce sens. Aucun des membres des 6 principaux cultes en France ne sera contraint de se marier avec une personne de même sexe si ce n’est pas son souhait. Que ces prêcheurs s’activent auprès de leurs ouailles et laissent les législateurs mener les réflexions nécessaires.

 Que l’on soit favorable au mariage ou pas, on n’a pas le droit de priver des citoyens de cette possibilité quelle que soit leur sexualité qui ne regarde qu’eux et leur partenaire et certainement pas les curés rabbins, imams et autres….sans oublier le prélat au nombre premier, qui associe mariage homosexuel avec l’inceste, la zoophilie et que sais-je comme autre perversion. Mais où va-t-il chercher tout ça?

Les lois de la République et…………….         

                        les élus

 …les maires par exemple, qui ont été élus dans le cadre des lois de la République ont tout à coup des états d’âme, et si la loi est votée que feront-ils?  Il est question de liberté de conscience…, de droit de retrait… Les médias les interrogent, le président de la République tente de les ménager, ils s’agitent, signent des appels (« Protégeons l’enfance » signé par des maires et adjoints) créent des collectifs (collectif des maires pour l’enfance).

 La situation semble pourtant simple si cette loi est adoptée et si un maire ne peut pas l’appliquer pour des raisons personnelles, il doit rendre son écharpe. Le principe de la liberté de conscience inscrit dans le droit français depuis 1975 accordé aux médecins et aux auxiliaires médicaux ne peut me semble-t-il s’appliquer dans ce cas. Etre candidat à une élection dans la république, c’est accepter ses lois, non?

Quand au droit de retrait que l’on trouve dans le code qui définit les droits et les obligations des fonctionnaires, il ne peut être invoqué que si l’ordre donné par la hiérarchie est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public.

Notre société évolue. Le mot famille désigne des groupements différents. La famille peut être traditionnelle, recomposée, monoparentale, homosexuelle. C’est une famille à part entière quelle que soit sa composition. Il est nécessaire de mettre un cadre juridique aux structures qui n’en ont pas. La loi permettant le mariage homosexuel, donc l’adoption pour ces couples, va dans ce sens…

J’aimerais comprendre pourquoi certains maires mettent en avant la protection de l’enfance pour justifier leur opposition à ce projet de loi. Un enfant a-t-il besoin de vivre avec un père et une mère pour s’épanouir? S’il ne vit pas avec un homme et une femme va-t-il forcément devenir de la graine de terroriste comme l’a déclaré un psy, mais oui!

 Nous avons malheureusement trop fréquemment la démonstration que vivre avec un papa et une maman n’est pas une condition nécessaire et suffisante pour faire un enfant épanoui et heureux, ce serait trop simple. Un enfant a besoin de protection, d’amour et qu’on lui donne les moyens d’acquérir son autonomie pour tracer son chemin dans la vie, et je ne pense pas qu’il soit nécessaire pour cela de combiner au quotidien, masculin et féminin.

Topaze

Une réflexion au sujet de « Mariage pour tous ! ? … »

  1. Concernant le mariage homosexuel je suis favorable a ce que de êtres qui s’aiment puissent vivre leur amour comme ils en ont envie . Toutefois sur ce point je préférerais que l’on parle d’union.
    Quand on entends les personnes dirent que deux homosexuels ne peuvent pas élever un enfant parce que pour celui-ci , il y aura un manque de repères. Que se passe-t-il dans le cas de familles recomposées ou l’enfant est ballotté d’un couple vers un autre , il a aussi là un manque de repères, car il a deux mères , deux pères.
    Ne vaut-il pas mieux un enfant élevé par deux homosexuels stables qu’un enfant qui passe sa vie de centres d’hébergement en famille d’accueil , je pense que dans ce cas il n’a aucun repère, ne peut pas se faire une idée sur la famille dite traditionnelle.
    Un enfant heureux dans sa vie qui commence, sera certainement un femme ou un homme heureux .
    l’essentiel n’est il pas une vie heureuse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s