On l’a déjà fait, depuis 2002 on s’est fait avoir chaque fois, alors pourquoi recommencer

Donner sa voix à Macron pour barrer l’accès à Le Pen ???
LE barrage mal barré

https://www.liberation.fr/politique/macron-le-pen-le-barrage-mal-barre-20210226_27LAT6ZRAVA7RFZOYPDDEAIX7E/
Article et enquête très intéressante de Libération, vraiment à lire.

Je suis tout à fait dans cet état d’esprit et en plus je ne pense même pas que la gauche puisse se réunir, parce-que au delà des querelles d’égo de ses représentants il y a manifestement plusieurs gauche philosophiquement et donc politiquement différentes. Mélenchon par exemple me parait tout autant liberticide que Le Pen.
Il faudrait que se construise un grand parti que nous ne dirions plus de gauche( ce mot est pourri) mais humanitaire, égalitaire, libertaire, dans une économie à capital interdit de spéculations de toutes sortes …..
Et on a bien l’impression que c’est pas demain la veille!..
Demandons dès maintenant que le vote blanc soit compté comme un vote exprimé,
le ou la futur(e) élu(e) se verrait ainsi tel qu’il elle sera, représentant(e) d’environ 30% des français et en but à 70% de ceux-ci …….

Elections: la vrai force du peuple, des citoyens !

Dimanche les bureaux de vote seront ouverts, nous pouvons choisir le candidat de notre choix que nous souhaiterions présent au second tour et qui pourrait être président de la république française dans trois semaines.

Ce n’est pas anodin, cette possibilité que nous avons de choisir celui qui présidera à l’avenir de notre société et en juin ceux qui nous représenteront à la chambre des députés.
Ils sont encore très nombreux dans le monde ceux qui rêvent de cette possibilité.
Nos arrières arrières grands parents l’ont rêvé et ont commencé à le faire mais il a fallu quand même près de 200 ans pour que tout citoyen quel que soit son sexe puisse choisir directement le président et les députés , restent les sénateurs choisis par arrangement entre notables…

En tant que Citoyens nous avons ce pouvoir. 
Exerçons le !
Ne le laissons pas aux autres.
Il peut être vrai que parmi ceux qui se présentent à nos suffrages ne se trouve pas celui ou celle qui représenterait bien nos idées, nos désirs d’avenir, nos espoirs, nos rêves,…
Ce ne doit pas être une raison pour s’abstenir d’aller voter.
Nous pouvons exercer notre pouvoir en choisissant la ou le plus proche de nos souhaits, ou en votant blanc pour signifier à la fois notre citoyenneté et exprimer que nous n’accordons confiance à aucun de ces femmes ou hommes politiques.
En attendant ce qui serait souhaitable, le Vote obligatoire et les bulletins blancs comptés comme exprimés, faisons « comme si »,
VOTONS
Ne pas voter en 2017, c’est manquer le train de l’Histoire, c’est s’abstraire du siècle, c’est se défausser sur les autres citoyens de la plus grande responsabilité confiée aux électeurs depuis le référendum du 28 septembre 1958, qui scella la nouvelle Constitution.
L’abstention est le pire des choix.

D’abord, parce que ne pas voter, c’est voter comme la majorité de ceux qui vont, eux, aller voter. C’est donc, d’une certaine façon, faire le choix implicite de renforcer le résultat tel qu’il s’annonce dans les sondages des derniers jours avant l’élection. L’abstentionniste vote donc, contrairement à ce qu’il croit.
Aucune élection n’est acquise. Aucun sondage n’est crédible. Aucune démocratie n’est éternelle. Votez, pendant qu’il en est encore temps.

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/presidentielle-vote-obligatoire-reconnaissance-des-bulletins-blancs_1897676.html

http://blogs.lexpress.fr/attali/2017/04/10/contre-labstention/