Le Grand Débat National

 On ne peut tout de même pas s’appeler
Boutières Citoyennes
et se désintéresser du
Grand Débat National.

Nous vous invitons donc, pour ceux qui ne l’aurait pas fait, d’aller voir dans un premier temps les deux sites officiels du Grand Débat National.
Celui-ci, ou vous avez une large place d’expression personnelle tout en étant très bien structuré ce qui facilite son emploi et vous laisse vraiment développer suffisamment vos idées et propositions:
https://granddebat.fr/pages/partagez-vos-propositions
inscrivez vous pour accéder et voir les différents thèmes proposés, çà ne vous engage à rien vous pourrez toujours quitter sans vous exprimer. Mais nous serions prêts à parier que vous aurez envie de développer vos idées et propositions. Alors n’hésitez pas !

Ou celui-là simple et rapide mais du coup moins personnalisé, beaucoup plus sommaire, avec des questions plus fermées, mais pas inintéressant pour autant:
https://granddebat.fr/pages/repondre-aux-questions-rapides-du-grand-debat

Alors allez-y !!
voilà pour une fois un espace d’expression Citoyenne, profitez-en
nous verrons bien, plus tard, ce qu’il en sera fait
par nos gouvernants de tous poils et de tous niveaux,
il nous sera toujours temps de réagir positivement (espérons le) ou négativement.

L’élite mondiale et … le peuple, les peuples.

Partout dans le monde, développé ou pas, anglo-saxon ou pas, français ou pas,
ceux qui disposent d’un capital culturel et financier sont maintenant assez nombreux pour vivre entre eux,
et penser pouvoir diriger le monde selon leurs valeurs, leurs codes ;
et dans leur seul intérêt.
Aux autres de s’adapter ou de se faire oublier.

Si on veut éviter de sombres lendemains, pour les puissants comme pour les peuples,

Il est urgentissime d’ouvrir à tous l’accès
aux codes 
du savoir,

de la culture, du devenir soi, du respect des autres.
Il est urgentissime de faire preuve, à tous les niveaux dans la société,
d’écoute,
de respect,
d’empathie,
d’altruisme. 

extrait de l’édito de Jacques Attali du 28/05/2018 « La société tétraplégique », à lire dans son intégralité.
http://www.attali.com/societe/la-societe-tetraplegique/

 Ne serait-ce pas qu’il est urgentissime d’être citoyen conscient ?

Être citoyen c’est aussi payer sa part …

Etre citoyen c’est aussi de participer au pot commun (au niveau de ses revenus ).

Utiliser les investissements et services communs sans participer au pot commun

c’est, tout simplement, être un parasite social

qui se nourrit des efforts des citoyens qui eux se donnent les moyens de construire et faire fonctionner ce dont on a tous besoin: écoles, hôpitaux, défense, sécurité, infrastructures, etc. … 

we sign it - Paradise Guerilla

http://paradiseguerilla.wesign.it/fr

ALLEZ ENCORE UNE FOIS! ALLONS VOTER

Ce coup là c’est facile il n’y a que 3 options.

Un homme manifestement à la droite du président Macron
en matière des libertés morales par exemple mais
investi « La République en marche  avec Emmanuel Macron »

Un autre homme (et oui pas de femme) manifestement à gauche du président Macron
qui par mail nous a dit:
je confirme avec la plus parfaite honnêteté que si je suis élu, je m’inscris dans un soutien à la majorité – dans cette majorité qui reste à construire …

Et pour ceux qui ne veulent ni de l’un ni de l’autre et pas de soutien au président Macron
il y a la troisième option qui est ni de droite ni de gauche,
Le vote Blanc
TOUT LE MONDE PEUT VOTER! ALORS ON Y VA

Citoyenneté, liberté, VOTE …

Etre citoyen c’est ne pas avoir de citoyens supérieurs, de citoyens chefs, et de ne pas être le citoyen supérieur ou le citoyen chef de personne dans nos relations humaines, de société, de communauté c’est l’égalité. Tous égaux c’est reconnaître les autres comme nous-mêmes, c’est la fraternité.
Etre citoyen c’est aussi et avant tout être libre, on ne peut pas penser la citoyenneté sans liberté, on ne peut pas être citoyen d’une « vérité révélée » on ne peut qu’être assujetti à cette vérité. On ne peut pas penser la liberté sans esprit critique, sans remettre en cause les « vérités » enseignées. Il n’y a pas d’évolution sans remise en cause des préjugés, des croyances du moment, ce qui s’oppose au conservatisme qui par essence refuse tout changement sous prétexte que l’état des choses serait naturel, que c’est le bon sens commun etc.  …Jacques Attali le dit bien mieux que moi dans son édito « Eloge de la transgression » 
Etre citoyen c’est aussi bien entendu de voter, non pas dans l’attente d’un chef génial, d’un sauveur, mais en faveur de ceux qui nous paraissent les plus aptes à ouvrir des voies permettant à tous d’espérer une vie plus libre plus fraternelle plus égalitaire.

ALORS VOTONS

Parmi tous les candidats il y a bien celle ou celui que vous jugez capable de représenter cet espoir  à l’assemblée nationale ! ….

Elections: la vrai force du peuple, des citoyens !

Dimanche les bureaux de vote seront ouverts, nous pouvons choisir le candidat de notre choix que nous souhaiterions présent au second tour et qui pourrait être président de la république française dans trois semaines.

Ce n’est pas anodin, cette possibilité que nous avons de choisir celui qui présidera à l’avenir de notre société et en juin ceux qui nous représenteront à la chambre des députés.
Ils sont encore très nombreux dans le monde ceux qui rêvent de cette possibilité.
Nos arrières arrières grands parents l’ont rêvé et ont commencé à le faire mais il a fallu quand même près de 200 ans pour que tout citoyen quel que soit son sexe puisse choisir directement le président et les députés , restent les sénateurs choisis par arrangement entre notables…

En tant que Citoyens nous avons ce pouvoir. 
Exerçons le !
Ne le laissons pas aux autres.
Il peut être vrai que parmi ceux qui se présentent à nos suffrages ne se trouve pas celui ou celle qui représenterait bien nos idées, nos désirs d’avenir, nos espoirs, nos rêves,…
Ce ne doit pas être une raison pour s’abstenir d’aller voter.
Nous pouvons exercer notre pouvoir en choisissant la ou le plus proche de nos souhaits, ou en votant blanc pour signifier à la fois notre citoyenneté et exprimer que nous n’accordons confiance à aucun de ces femmes ou hommes politiques.
En attendant ce qui serait souhaitable, le Vote obligatoire et les bulletins blancs comptés comme exprimés, faisons « comme si »,
VOTONS
Ne pas voter en 2017, c’est manquer le train de l’Histoire, c’est s’abstraire du siècle, c’est se défausser sur les autres citoyens de la plus grande responsabilité confiée aux électeurs depuis le référendum du 28 septembre 1958, qui scella la nouvelle Constitution.
L’abstention est le pire des choix.

D’abord, parce que ne pas voter, c’est voter comme la majorité de ceux qui vont, eux, aller voter. C’est donc, d’une certaine façon, faire le choix implicite de renforcer le résultat tel qu’il s’annonce dans les sondages des derniers jours avant l’élection. L’abstentionniste vote donc, contrairement à ce qu’il croit.
Aucune élection n’est acquise. Aucun sondage n’est crédible. Aucune démocratie n’est éternelle. Votez, pendant qu’il en est encore temps.

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/presidentielle-vote-obligatoire-reconnaissance-des-bulletins-blancs_1897676.html

http://blogs.lexpress.fr/attali/2017/04/10/contre-labstention/

La citoyenneté s’exprime sur les places la nuit!

Si parfois nous pourrions désespérer du citoyen
qui semblerait remplacé par le consommateur,
Nuit Debout nous fait la démonstration que non,
les citoyens sont encore là à vouloir se projeter dans l’avenir.

Essayons de la faire vivre cette citoyenneté:
penser, partager, discuter, trouver ensemble nos dénominateurs communs,
les orientations à donner à notre société.
Ne laissons pas çà aux seuls dirigeants politiques et autres conseillers économiques.
http://petition.nuitdebout.fr/fr