L’élite mondiale et … le peuple, les peuples.

Partout dans le monde, développé ou pas, anglo-saxon ou pas, français ou pas,
ceux qui disposent d’un capital culturel et financier sont maintenant assez nombreux pour vivre entre eux,
et penser pouvoir diriger le monde selon leurs valeurs, leurs codes ;
et dans leur seul intérêt.
Aux autres de s’adapter ou de se faire oublier.

Si on veut éviter de sombres lendemains, pour les puissants comme pour les peuples,

Il est urgentissime d’ouvrir à tous l’accès
aux codes 
du savoir,

de la culture, du devenir soi, du respect des autres.
Il est urgentissime de faire preuve, à tous les niveaux dans la société,
d’écoute,
de respect,
d’empathie,
d’altruisme. 

extrait de l’édito de Jacques Attali du 28/05/2018 « La société tétraplégique », à lire dans son intégralité.
http://www.attali.com/societe/la-societe-tetraplegique/

 Ne serait-ce pas qu’il est urgentissime d’être citoyen conscient ?