Appel de « Nos chemins ne sont pas à vendre » aux candidats aux élections municipales


Appel aux candidats aux élections municipales

Candidats à la fonction de maire,
serez-vous les protecteurs
des propriétés foncières de vos communes ?

En zones rurales, la surface principale du patrimoine foncier des communes est le plus souvent constituée par les emprises des chemins ruraux.

Ce patrimoine privé des communes affecté à l’usage du public est composé :
1 – de l’assiette de circulation
2 – des haies
3 – et des talus

Ces corridors de biodiversité, richesses qui nous viennent du passé :
– Préservent et structurent nos paysages,
– Limitent l’impact des pesticides
– Préservent de l’assèchement les sols exposés au vent
– Préviennent les coulés de boues en limitant les ruissellements
– réduisent l’érosion des sols
– Maintiennent le système racinaire et la microfaune du sol
– Améliorent la perméabilité des terrains en favorisant les infiltrations d’eaux de pluie
– Offrent un habitat propice à la faune sauvage et au petit gibier en mettant a disposition de la faune des refuges face aux intempéries et à la prédation
– Maintiennent la vitalité grâce aux strates herbacées et arbustives pour une grande diversité d’espèces animales et végétales
– Créent des éléments fixes pour structurer nos paysages
– Maintiennent des sources d’alimentation toute l’année pour la faune en augmentent la disponibilité en zone de lisière, important pour la reproduction des espèces
– Tissent un maillage de haies en les connectant entre elles pour créer des corridors écologiques efficaces
– Permettent les liaisons entre les bois enclavés.

Ces biens immobiliers privés des communes sont des ouvrages publics affectés par leur statut à l’usage du public. (art L 161-1 du code rural et de la pêche maritime )
Tous les usagers, de diverses pratiques, lors de promenades, peuvent constater que ces chemins sont souvent occupés illégalement par des riverains peu scrupuleux du bien communal (avec parfois le bénéfice d’aides financières de l’Europe !…)

Sur l’application du double pouvoir de police vous devrez intervenir (pour soustractions frauduleuses à la chose d’autrui) pour faire respecter les articles D161-11 et D 161-14 du code rural.

Précision importante :
L’annexion d’un chemin rural par un particulier ne change rien à la propriété du chemin :
– ni à celle de l’annexant dont la propriété n’est en rien accrue
– ni a celle de l’annexé, dont la propriété n’est en rien diminué.
Du moins en est-il ainsi tant qu’un juge judiciaire n’a pas constaté que le délai et les conditions de prescription acquisitive ont été réunis.

En cas d’entrave ou d’occupation illégale, le maire « doit remédier d’urgence » de manière à :
– faire cesser le trouble
– enlever à tout obstacle s’opposant à la circulation sur le chemin rural
– et prendre les mesures provisoires de conservation

Nous invitons tous les candidats à s’engager devant les électeurs à faire respecter les dispositions légales sur ce sujet, de manière à rétablir la libre circulation des usagers de toutes pratiques sur ces propriétés privées des communes « affectées à l’usage du public ».

Cet appel est lancé conjointement avec le collectif national « Chemins en danger » et l’association « Vie et paysages »

Nous demandons à chaque candidat tête de liste de nous faire connaître s’il s’engage à faire respecter les dispositions légales sur l’usage des chemins ruraux avant le 12 mars par mail à : noscheminsnesontpasavendre@orange.fr
Le 13 mars, nous publierons sur notre site internet (noscheminsnesontpasavendre.fr) la liste des candidats qui se seront engagés.

POUR QUI VOTER ?

Laurent Joffrin, directeur de la publication de Libération, vous offre un résumé clair de la situation pour faire votre choix.
Que vous soyez de sensibilité de droite, centriste, verte, ou de gauche, vous pouvez être représentés par des partis qui auront de l’influence. En conclusion çà donne:

Les électeurs conservateurs ont intérêt à voter LR,
les écologistes pour les Verts,
les libéraux pour LREM.
Quant aux électeurs de gauche, ils peuvent choisir LFI, mais ce sera un vote de témoignage. Seuls les votes Glucksmann, Hamon ou PCF sont efficaces à l’échelle européenne, sachant que les deux derniers ont peu de chances de passer la barre de 5% qui assure une représentation.

Lisez l’article complet, il est court, précis et très informatif …

https://www.liberation.fr/…/europeennes-mais-alors-pour-qui…

Citoyens nous sommes, électeurs nous sommes, donc nous votons … aussi pour les Européennes !

Boutières Citoyennes,
Association de citoyens
libres et égaux, laïques, humanistes,

qui veulent, quel que soit leur âge, leurs origines, leurs cultures, religieuses ou non,
construire ensemble l’avenir qui pourrait être commun à chacun d’entre eux,ne peut que vous appeler à aller voter dimanche et vous inviter à voter pour ceux qui proposent la liberté, l’égalité, l’humanisme, la laïcité des institutions dans un espace territorial qui est le notre,  d’Helsinki à Nicosie, de Lisbonne à Dublin en passant par ces 24 autres capitales dont la nôtre, Paris.

Territoire encré dans nos cultures, parcouru depuis des millénaires par tous nos peuples pour commercer, pour échanger, parfois pour survivre, qui est devenu le nôtre depuis plus de mille ans. Ce territoire a fini par se constituer en nations et nos peuples les ont beaucoup parcourues pour se faire la guerre, des romains à Napoléon en passant par d’innombrables guerres, de massacre en massacre pour finir dans l’apothéose des massacres de la première et deuxième guerre mondiale.

Quand j’étais enfant, au sortir de cette  dernière, mon père Louis Ponce
qui avait été arrêté par les gendarmes du Cheylard au service du gouvernement français en place à Vichy dont la devise, des milliers de fois répétée dans les écoles, était « Travail Famille Patrie », parlait parfois de ce qu’il avait vu et vécu. Son témoignage si rare qu’il fut, comme celui de tous nos parents, m’est resté en mémoire: l’humiliation voulue de sa traversée de la place du Cheylard, menotté, un mercredi jour de marché – la « chance » de ne finalement pas être envoyé en camp de la mort grâce à l’intervention de « quelqu’un d’influence » – son transfert en Allemagne comme travailleur obligatoire dans une usine de Dresden –  la vie au camp en limite de la ville –  les vols de pommes de terre la nuit dans les champs pour manger – le vécu du plus grand bombardement de la guerre du 13 au 15/02/45, qui a rasé Dresden – le vent incroyable levé par l’immense incendie dû aux milliers de bombes dont 1182 incendiaires – les morts, les morts …35000 environ – M. Audely aussi du Cheylard contraint à ramasser les morts ou ce qu’il en restait, dans les rues, les caves …

Voilà les supers fruits du Nationalisme encouragé par des mots comme
« Travail Famille Patrie  ou autres América first, la France aux français etc. …

En voilà d’autres avec 2 photos du Havre après le bombardement du 05/09/44

Le maire du Cheylard Frédéric Vernet revenu aussi d’Allemagne et bien d’autres comme mon père, ont su jumeler leur commune à une commune allemande, Weilmunster, et souhaité et encouragé la construction de l’Europe, pour la paix.
La construction Européenne est loin d’être parfaite, elle ne demande qu’à être améliorée. Mais ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain, ne revenons pas aux nationalismes par conservatisme. Ce n’était pas mieux avant, il suffit de voir ces 4 photos.

Nos racines, de la guerre des Gaules à çà ci-dessus, ne sont pas belles à voir.
Sachons cultiver et garder nos racines
de fraternité, de liberté, d’humanisme, d’ouverture vers tous.

ALLONS VOTER POUR L’EUROPE
QUE NOUS SOYONS LIBERAUX, DE DROITE, DE GAUCHE, DU CENTRE, CAPITALISTE, ANTICAPITALISTE ETC.
CES DIFFERENCES POLITIQUES DEVRONT ET POURRONT S’EXPRIMER DANS LES ARENES EUROPEENNES ET NATIONALES.

ALLONS VOTER CONTRE LE NATIONALISME
QUI FINIT TOUJOURS DANS L’AFFRONTEMENT
ALLONS VOTER POUR CONTINUER LA CONSTRUCTION EUROPEENNE 

On ne vote pas pour ou contre Macron, Mélenchon, Le Pen, Hamon, Dupont Aignan, Gluxman, j’en passe et des meilleurs, on en a rien à foutre c’est pas la priorité.

LA PRIORITE C’EST L’EUROPE, C’EST LA PAIX
Nous devons voter pour les orientations que nous voulons donner à l’Europe, pas pour ou contre l’Europe

La sécurité c’est d’abord la paix,
ce n’est pas d’empêcher 580 800 demandes d’asile en Europe pour 512 600 000 habitants soit un peut plus d’une personne(1,13) pour 1000 habitants.

Mon pays ressenti c’est les Boutières, l’Ardèche, Auvergne Rhône Alpes, la France, l’Europe

Voici 2 cartes de notre pays Europe.
carte de l’union européenne
https://www.touteleurope.eu/actualite/carte-des-capitales-europeennes.html

La populaion européenne, les demandeurs d’asile.
https://www.touteleurope.eu/actualite/la-population-de-l-union-europeenne.html
https://www.touteleurope.eu/actualite/581-000-nouveaux-demandeurs-d-asile-dans-l-union-europeenne-en-2018.html

Le bombardement
https://www.secondeguerre.net/articles/evenements/ou/45/ev_bombardementdresde.html
LA LETTRE POLITIQUE
Le nationalisme contre les nations d’Europe
Par Laurent Joffrin, Directeur de la publication de Libération 
Si vous êtes arrivés au bout de cet article, qu’il vous a intéressé, qu’il vous a plu, faites le suivre sans modération.
Merci
P.S.  N’arrivant pas à retrouver le livre sur la destruction de Dresden que M. Audely avait amené à mon père, j’ai donc cherché de la documentation sur internet et suis tombé sur un site qui se veut informé et qui à ma grande stupéfaction explique que tout çà est en grande partie faux et prend en exemple le soit disant grand vent qui s’est levé pour montrer que tout a été exagéré. Je confirme que mon père qui était présent à Dresden du 13 au 15/02/1945 avait été, malgré l’enfer et l’horreur de la situation, marqué par l’incroyable vent levé par le tirage de l’immense foyer qu’était la ville.  Quand on sait par des témoignages sûrs on prend conscience, là, du niveau de désinformation, de manipulation des esprits.

Citoyenneté, liberté, VOTE …

Etre citoyen c’est ne pas avoir de citoyens supérieurs, de citoyens chefs, et de ne pas être le citoyen supérieur ou le citoyen chef de personne dans nos relations humaines, de société, de communauté c’est l’égalité. Tous égaux c’est reconnaître les autres comme nous-mêmes, c’est la fraternité.
Etre citoyen c’est aussi et avant tout être libre, on ne peut pas penser la citoyenneté sans liberté, on ne peut pas être citoyen d’une « vérité révélée » on ne peut qu’être assujetti à cette vérité. On ne peut pas penser la liberté sans esprit critique, sans remettre en cause les « vérités » enseignées. Il n’y a pas d’évolution sans remise en cause des préjugés, des croyances du moment, ce qui s’oppose au conservatisme qui par essence refuse tout changement sous prétexte que l’état des choses serait naturel, que c’est le bon sens commun etc.  …Jacques Attali le dit bien mieux que moi dans son édito « Eloge de la transgression » 
Etre citoyen c’est aussi bien entendu de voter, non pas dans l’attente d’un chef génial, d’un sauveur, mais en faveur de ceux qui nous paraissent les plus aptes à ouvrir des voies permettant à tous d’espérer une vie plus libre plus fraternelle plus égalitaire.

ALORS VOTONS

Parmi tous les candidats il y a bien celle ou celui que vous jugez capable de représenter cet espoir  à l’assemblée nationale ! ….

ALLEZ VOTER !

Aller voter est une évidence citoyenne, ce qui l’est moins c’est de voter positivement quels que soient les 2 candidats restant au second tour.

Le bulletin de vote n’est pas une lettre au père Noël !
En âge de voter nous savons tous ce qu’il en est du père Noël,
il n’apporte que ce que nous pouvons, nous voulons, nous offrir.
Alors offrons nous un vrai choix dans le secret de l’isoloir.

« Cette liberté d’élire notre chef de l’Etat est un bien précieux, un pilier de notre héritage démocratique et républicain qu’il convient de chérir et d’honorer. Chacun doit le faire en exprimant franchement sa préférence, même relative, entre l’un ou l’autre des deux finalistes: pas d’abstention, pas de vote blanc.« 

Comment peut-on se dire, se penser, citoyens libres et insoumis ou démocrates de droite ou de gauche en laissant les autres choisir à notre place cette violence politique et nationaliste que nous avons bien vu mercredi, si ce n’est par déception, bouderie, de n’avoir pas vu sa lettre au père Noël  exaucée.

Votons pour une France ouverte vers l’avenir, fraternelle, patriote, optimiste, partenaire des autres démocraties de l’Europe et du monde.
Ne votons pas pour une France fermée rabougrie sur son passé et ses frontières, nationaliste, pessimiste, vindicative envers et contre tous.

VOTONS POSITIVEMENT

Qui est Laurent Wauquiez

Pour la citoyenneté, nous l’avons beaucoup dit, nous voulons plus de liberté, d’égalité, de fraternité, de laïcité et de volonté combative contre l’ignorance. Et nous vous invitions à réfléchir à vos souhaits de plus ou moins de ces valeurs qui sont les fondements de votre liberté de citoyen.

Les électeurs Auvergnats-Rhône-alpins ont-ils choisi plutôt les moins de ces propositions ou étaient-ils plutôt ignorants de qui est Laurent Wauquiez, qui n’a pourtant pas caché ses points de vue pour moins de tout çà et plus de conformité obligatoire à une certaine culture qui est la sienne et qu’il croit nécessaire de nous imposer ?
Pour répondre à cette question nous vous invitons à lire cet article de:

REBELLYON-INFO
Qui est Laurent Wauquiez,
nouveau président de la région Rhône-Alpes-Auvergne ?

Sous l’éclairage « Des Lumières » La Citoyenneté

On entend sans arrêt les mots républicain, républicaine, république, lancés à tout va.
Mais qu’est-ce-que çà peut vouloir dire aujourd’hui?

A quelle république se réfère-t-on ? A la République Démocratique du Congo, à l’Union des Républiques Socialistes et Soviétiques, la République Démocratique de Chine et on pourrait en citer tant d’autres.
Chez nous à laquelle de nos républiques ferions nous référence? la 1ère, la 2ème, 3ème, 4ème, 5ème ou une 6ème à construire, toutes si différentes dans leur rapport à la citoyenneté, la liberté, l’égalité et la fraternité sans oublier le combat contre l’ignorance garant de la citoyenneté.
Dans ces conditions comment peut-on dire de partis politiques qu’ils sont républicains et d’autres qu’ils ne le seraient pas alors que notre république les reconnait, que notre droit « républicain », celui de la 5ème les considèrent tous légaux?
Qu’on arrête de nous bassiner avec des « jurisprudence républicaines, courtoisies républicaines, devoirs républicains etc. …  »

       Qu’on nous parle de plus ou de moins de liberté  d’expression, de mœurs, de déplacement, d’installation de sa maison, de son entreprise etc. …

     Qu’on nous parle de plus ou de moins d’égalité: l’autre de couleur de peau différente, d’origine, de culture, de religion, de langue, etc. … différents, est-il pas du tout, un peu, beaucoup, ou totalement notre égal?

     Qu’on nous parle de plus ou de moins de fraternité, doit-on mettre au pot commun une part de nos richesses pour construire ensemble ce que nous définissons comme des besoins commun? Ou doit-on jouer chacun pour soi?
Pour s’assurer ensemble contre la maladie, le chômage, la vieillesse, pour financer ensemble l’éducation de nos enfants, les structures de nos territoires, notre défense locale ou internationale pour aider ceux qui sont en difficulté, sans ressources, sans logement …,
jusqu’où acceptons nous de participer et à quelle hauteur de nos moyens?

      Qu’on nous parle de plus ou de moins d’engagement contre l’ignorance, quels moyens humains et matériels doit-on mettre pour l’éducation nationale, pour sa proximité populaire?
Et au delà du système éducatif doit-on favoriser les accès à plus de culture, de diffusion et de confrontation des idées pour combattre les idées reçues sans fondement?
Quels sont les possibilités et quels moyens sommes nous prêts à mettre?

Voilà ce que nous pensons être les éléments de réflexions citoyennes qui pourraient montrer à tous           à quel point voter est plus qu’important.
Eléments de réflexion pour désigner des élus voulant diriger notre société vers:

plus ou moins de liberté.

plus ou moins d’égalité.

plus ou moins de fraternité.

plus ou moins d’engagement contre l’ignorance.

Vous en avez la possibilité! Vous en avez le privilège! Vous pouvez décider
de plus ou de moins … VOTEZ
fête de la fraternité Jean Jacques ChampinLa fête de la Fraternité de Jean Jacques Champin
allegorie-de-l-egalite

Elections départementales

Laetitia Serre et Maurice Weiss, qui forment une équipe avec leurs suppléants Sandrine Machado Valente et Michel Chantre, ont été élus conseillers départementaux de l’Ardèche sur le canton du Cheylard (les résultats).
Voilà qui nous fait grandement plaisir car au fil de leur campagne électorale ils nous ont confirmé leur attachement aux valeurs qui sont les nôtres,
l’humanisme, la solidarité sociale et territoriale, la liberté citoyenne et d’expression, la laïcité, la gouvernance partagée,
comme ils l’expriment spontanément ils ne sont pas des « leader » ou « chefs » ils se veulent animateurs des réflexions qui mènent au choix politique collégial.

L’Ardèche (résultats) confirme ainsi et même amplifie cette majorité départementale (24 sièges) qui représente elle aussi ces idéaux que nous défendons.

Le nouveau conseil départemental