Orange j’enrage: confinement et internet …

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 30/03/2020
Confinés et sans internet, le scandale des citoyens discriminés
« Lorsque vous êtes chez vous, connectez tous vos appareils à
votre box, soit avec des câbles réseau soit via le wi-fi. Cela
inclut les smartphones, gros consommateurs de données. »

Voici une des recommandations diffusées par Orange,
gestionnaire du réseau de téléphonie fixe sur tout le territoire français, pour éviter la saturation du réseau mobile.

Pour nombre d’habitants des territoires ruraux cette recommandation
est une véritable provocation,

eux qui sont parfois privés de téléphone fixe et donc d’internet durant des semaines, des mois et pour certains des années.Nous rappelons qu’Orange a la charge d’un service qui se doit d’être universel et permanent et surtout se doit de respecter les
principes d’égalité, de continuité, d’adaptabilité auquel il est soumis par le code des postes et communications électroniques de l’ARCEP.

Aujourd’hui l’épidémie de coronavirus nous impose le confinement à la maison,
ce qui se traduit
pour les adultes à travailler via le télétravail,
pour les enfants à suivre leurs cours mis en ligne sur internet,
pour les entreprises à poursuivre leur activité en gérant à distance
leurs salariés, leurs fournisseurs et leurs clients.

Mais comment faire quand
la connexion à internet est défectueuse ou inexistante ?

La fracture numérique n’est pas seulement une question de pratiques
et d’usages dont une partie de la population serait dépourvue il
s’agit aussi d’infrastructures (poteaux, câbles, répartiteurs,
boîtiers) détériorées au point de priver des habitants de l’accès au
téléphone et à internet.

Malgré des plaintes déposées par des élus, malgré les mises en
demeure de l’ARCEP, le réseau de téléphonie fixe géré par Orange n’a
cessé de se dégrader, particulièrement dans les zones rurales,
constituant une atteinte grave et discriminatoire à l’égal accès au
service universel.

Aujourd’hui, avec le confinement, nous mesurons à quel point est
vital l’accès au téléphone et à internet pour les familles, pour les
personnes isolées, pour les entreprises.
C’est pourquoi, avant même le confinement, des collectifs d’usagers
se sont constitués exigeant de l’État -actionnaire à 27% de Orange-
et du gestionnaire du réseau, Orange -dont les bénéfices net en 2019
sont de 3 milliards d’euros – la remise en état immédiate du réseau
pour que soit garanti à tous les habitants de ce pays un accès
fiable et permanent au téléphone et à internet.

Orange j’enrage !
Collectif des usagers victimes de pannes internet et téléphone

Orange j’enrage !
Collectif des usagers victimes de pannes internet et téléphone

– Site internet https://orangejenrage.fr/ argumentaire, articles de
presse, émissions radio et télé, témoignages…

– Carte collaborative :

Carte collaborative de l’état des lignes endommagées

– Facebook: Orange j’enrage

– Youtube, émissions de radio, télé et reportages :
https://www.youtube.com/channel/UCrXDFsYT7VcSTjyzDE4hLNQ

– nous contacter : contact@orangejenrage.fr

Pour toutes informations complémentaires :
Alain Baraquie 06 73 47 95 33

Appel de « Nos chemins ne sont pas à vendre » aux candidats aux élections municipales


Appel aux candidats aux élections municipales

Candidats à la fonction de maire,
serez-vous les protecteurs
des propriétés foncières de vos communes ?

En zones rurales, la surface principale du patrimoine foncier des communes est le plus souvent constituée par les emprises des chemins ruraux.

Ce patrimoine privé des communes affecté à l’usage du public est composé :
1 – de l’assiette de circulation
2 – des haies
3 – et des talus

Ces corridors de biodiversité, richesses qui nous viennent du passé :
– Préservent et structurent nos paysages,
– Limitent l’impact des pesticides
– Préservent de l’assèchement les sols exposés au vent
– Préviennent les coulés de boues en limitant les ruissellements
– réduisent l’érosion des sols
– Maintiennent le système racinaire et la microfaune du sol
– Améliorent la perméabilité des terrains en favorisant les infiltrations d’eaux de pluie
– Offrent un habitat propice à la faune sauvage et au petit gibier en mettant a disposition de la faune des refuges face aux intempéries et à la prédation
– Maintiennent la vitalité grâce aux strates herbacées et arbustives pour une grande diversité d’espèces animales et végétales
– Créent des éléments fixes pour structurer nos paysages
– Maintiennent des sources d’alimentation toute l’année pour la faune en augmentent la disponibilité en zone de lisière, important pour la reproduction des espèces
– Tissent un maillage de haies en les connectant entre elles pour créer des corridors écologiques efficaces
– Permettent les liaisons entre les bois enclavés.

Ces biens immobiliers privés des communes sont des ouvrages publics affectés par leur statut à l’usage du public. (art L 161-1 du code rural et de la pêche maritime )
Tous les usagers, de diverses pratiques, lors de promenades, peuvent constater que ces chemins sont souvent occupés illégalement par des riverains peu scrupuleux du bien communal (avec parfois le bénéfice d’aides financières de l’Europe !…)

Sur l’application du double pouvoir de police vous devrez intervenir (pour soustractions frauduleuses à la chose d’autrui) pour faire respecter les articles D161-11 et D 161-14 du code rural.

Précision importante :
L’annexion d’un chemin rural par un particulier ne change rien à la propriété du chemin :
– ni à celle de l’annexant dont la propriété n’est en rien accrue
– ni a celle de l’annexé, dont la propriété n’est en rien diminué.
Du moins en est-il ainsi tant qu’un juge judiciaire n’a pas constaté que le délai et les conditions de prescription acquisitive ont été réunis.

En cas d’entrave ou d’occupation illégale, le maire « doit remédier d’urgence » de manière à :
– faire cesser le trouble
– enlever à tout obstacle s’opposant à la circulation sur le chemin rural
– et prendre les mesures provisoires de conservation

Nous invitons tous les candidats à s’engager devant les électeurs à faire respecter les dispositions légales sur ce sujet, de manière à rétablir la libre circulation des usagers de toutes pratiques sur ces propriétés privées des communes « affectées à l’usage du public ».

Cet appel est lancé conjointement avec le collectif national « Chemins en danger » et l’association « Vie et paysages »

Nous demandons à chaque candidat tête de liste de nous faire connaître s’il s’engage à faire respecter les dispositions légales sur l’usage des chemins ruraux avant le 12 mars par mail à : noscheminsnesontpasavendre@orange.fr
Le 13 mars, nous publierons sur notre site internet (noscheminsnesontpasavendre.fr) la liste des candidats qui se seront engagés.

Orange j’enrage – Suite

« Orange j’enrage »,
vous propose de venir témoigner
de vos difficultés de connexions téléphoniques et internet
pour exiger collectivement
que le droit de tous,
à avoir accès à des réseaux en état sur tout le territoire français,
comme le prévoit la loi,
soit respecté par Orange

Vous êtes aussi invités à signaler les défauts du réseau dont vous avez connaissance.

Carte collaborative de l’état des lignes endommagées

https://umap.openstreetmap.fr/fr/map/signalement-lignes-telephonique-endommagees_405546#9/45.0337/5.2020

 

 

Le Chef a toujours raison et s’il a tort c’est qu’il a raison d’avoir tort!

S’il fallait démontrer la nécessité d’un renouvellement politique, au moins nous avons Jacques Chabal maire du Cheylard, président de Val’Eyrieux, parrain de François Fillon pour la présidentielle, qui s’y emploie brillamment !
Exerçons notre citoyenneté VOTONS !

Nos chemins ne sont pas à vendre SUITE …

http://www.noscheminsnesontpasavendre.fr/2017/06/01/ubuesque/

Courrier du maire 2

Les Forces de l’Ordre dépêchées pour stopper le débroussaillage du chemin Gardette par des citoyens bénévoles.

Les Forces de l’Ordre ont été dépêchées pour stopper le débroussaillage du chemin rural de la Gardette
par des citoyens bénévoles ce samedi 20 mai
.