Protection de nos chemins ruraux soutenez les amendements dans la loi climat

Claudine et Michel VILLE nous envoie le message suivant:

Bonjour,
Merci de diffuser, à votre manière, cette information importante concernant la protection des chemins ruraux.
Sans l’acceptation de ces amendements, les chemins peuvent être vendus sur décision du conseil municipal et non plus par une enquête publique.
DANGER pour notre patrimoine commun.

Faire circuler à vos amis et proches sans modération.

Nous ne pourrions pas faire moins que de soutenir cette démarche, comme nous l’avons déjà fait en relayant les initiatives de « Nos Chemins ne sont pas à vendre » et après nous être déjà bien exprimé sur ce sujet……..
https://assobc.com/2020/03/02/appel-de-nos-chemins-ne-sont-pas-a-vendre-aux-candidats-aux-elections-municipales/

Amendements dans la loi climat:
https://assobc.files.wordpress.com/2021/03/amandements-au-texte-de-loi-proposes-pour-la-protection-des-chemins-ruraux-1-2.pdf

 Pour que les amendements dans la loi climat, en faveur de la protection des chemins ruraux, soient acceptés, il faut une mobilisation de tous, il suffit d’envoyer cette lettre type ou personnalisée à notre député de l’Ardèche afin qu’il vote favorablement les amendements, en séance à l’assemblée nationale.  
Vous pouvez transférer ce message à vos proches. 

 lettre à envoyer à : Herve.Saulignac@assemblee-nationale.fr

Ainsi qu’à tout député d’une circonscription qui vous concerne.

Monsieur le Député,

Les amendements au projet de loi climat n° 842, 5005 et 2507 vont être discutés en commission prochainement. Ces amendements vont dans le sens d’une protection des chemins ruraux et  je vous sollicite de bien vouloir les voter en séance.

Ces chemins, de village à village, forment un réseau et un lien indispensables à l’usage des riverains et la pratique des loisirs de nature. C’est notre richesse patrimoniale commune.

Ils présentent un intérêt certain pour lutter contre l’artificialisation des sols (un des buts du projet de loi Climat.) 

Les haies qui les bordent constituent un refuge naturel pour la faune et la flore constituant ainsi de véritables corridors de biodiversité.

Il est essentiel et urgent de protéger les chemins dont 50 % ont déjà disparu.   

Je vous prie de croire, monsieur le Député, à ma sincère considération.

signature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s