La liberté fait mal, mais elle est le seul bonheur.

https://charliehebdo.fr/2020/10/proces-attentats/trente-neuvieme-jour-la-liberte-fait-mal-mais-elle-est-le-seul-bonheur/

« J’écris ce texte depuis plus de quatre heures, je l’improvise pour vous, pour moi.
Le jour se lève, et je pense en souriant à notre solitude,
cette solitude si belle qui se confond avec la vie elle-même,
la vie occidentale, si pleine d’intensités et de chagrin,
notre vie de livres et de films, de verres de vin en terrasse,
de gaieté, de désespoir et d’amour, notre vie tout à la fois précaire et absolue.
J’écris cette phrase :
la liberté fait mal, mais elle est le seul bonheur. ● ».
YANNICK HAENEL · FRANÇOIS BOUCQ

A écouter, réécouter et aussi à lire ……

https://www.engageons-nous.org/la_republique_est_un_combat

Ensemble, défendons la Liberté : lettre ouverte à nos concitoyens

Nous parlons, nous avons parlé, nous parlerons beaucoup de LIBERTE dans ce blog Boutières Citoyennes, avec parfois l’impression de parler dans le vide. Mais voilà qu’un Collectif de plus de 100 médias nous interpelle.

100 médias qui, comme nous, pensent que la liberté d’expression,
est indispensable à la citoyenneté et
Nous, Vous adresse une lettre ouverte.
Ecoutez la (version audio)
ou Lisez la (version écrite) !

Pour cela n’hésitez pas cliquez sur les liens ci-dessous, il ne mordent pas !

Collectif,publié le 23/09/2020 à 07:00

En solidarité avec Charlie Hebdo, les médias s'unissent pour défendre la liberté d'expression.

Un appel solennel de plus de 100 médias français en faveur de la liberté d’expression, en solidarité avec Charlie Hebdo.

Il n’est jamais arrivé que des médias, qui défendent souvent des points de vue divergents et dont le manifeste n’est pas la forme usuelle d’expression, décident ensemble de s’adresser à leurs lecteurs et à leurs concitoyens d’une manière aussi solennelle. 
lire la suite

Liberté, Liberté …. et tenue vestimentaire ….

Respectons la liberté de chacun en ayant pour seule limite de ne nuire à personne.
Nos tenues vestimentaire et même, en poussant la bouchon, la nudité n’ont jamais tué ni rendu malade personne !
Trop de groupes veulent imposer leurs croyances et les morales qui en découlent, qu’ils soient religieux ou politique.
Les croyances diverses et variées ne doivent pas pouvoir s’imposer à tous car nombreux sont ceux qui ne croient pas et se contentent de penser …
La notion de « tenue correcte, ne pouvant être définie, ne peut s’appliquer à personne sans une atteinte à la liberté de tous et de chacun.
Déjà le 05/04/2017 https://assobc.com/2017/04/05/liberte/ nous avions réagi aux histoires de ‘tenue correcte » au lycée Emile Loubet à Valence et voilà que çà revient sur le tapis: des proviseur(e)s, directeur(e)s et autres chef(fe)s jusqu’au ministre qui se croient autorisé(e)s à savoir ce qu’est la bonne tenue !

Libération VÊTEMENTS

A Boulogne-sur-Mer, le crop-top «est une tenue normale»

Par Sheerazad Chekaik-Chaila, Envoyée spéciale à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) — 

https://www.liberation.fr/france/2020/09/17/a-boulogne-sur-mer-le-crop-top-est-une-tenue-normale_1799801?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1600369531

être suivi à la trace? Liberté, liberté…….

Tracing, stopcovid,
traduit en français c’est
être suivi à la trace en continu.
Peut-on sacrifier la confidentialité de notre vie privé pour çà.

Femmes et hommes: HUMAINS, VIOLENCE et HUMANISME

La journée des femmes, ce doit être du 01 janvier au 31 décembre .
Journée des femmes, journées des hommes …

Je suis humain, elle est humaine, il est humain, nous sommes humains
libres, égaux, solidaires, fraternels.

A nous tous humains et à chacun d’essayer d’étouffer la violence envers l’autre …

http://www.liberation.fr/france/2018/04/04/violences-conjugales-je-reconnais-que-je-l-ai-tapee_1641086

 

Liberté……

A la fin des années 60 et dans les années 70 la société française était plutôt optimiste, joyeuse, peut-être même heureuse. pourtant avec moins de moyens financiers, moins de confort, moins de biens.

Mais nous venions de conquérir plus de liberté.
Liberté d’être soi-même, cheveux courts ou cheveux longs, jeans, shorts, mini-jupes, jupes longues, à fleurs ou pas, vie solitaire, en couple, en communauté,…

Le droit d’être,
le droit de se former et pas de se conformer à la dictée de religions ou idéologies moralisantes,
le droit de refuser d’être moulé dans l’ordre moral, celui de s’épanouir,
le droit d’aimer, et d’être nu au soleil,
le droit de faire sa vie et pas de se la faire imposer…

Pour passer des colles, qui vous coinçaient tout le week-end à l’internat du lycée pour cause de cheveux commençant à monter sur l’oreille, à cette liberté il n’a fallu finalement que quelques mois. Mais ça n’a pas pour autant été facilement acquit, il a fallu beaucoup plus de temps pour que la grande majorité de la population trouve normales ces expressions libres et pour que je n’entende plus de ricanement dans mon dos me traitant de fille pour cause de cheveux longs.

Et là, 50 ans après, ce qui se passe au lycée Emile Loubet à Valence:

« Tenue correcte exigée à la cité scolaire Emile-Loubet. Depuis plusieurs semaines, les filles de l’établissement public sont soumises à des contrôles quotidiens »

m’a à la fois mis dans une colère noire et me donne envie de pleurer.

Les discours du genre « Et si on les écoutait… reconstruire c’est possible »,  » c’est le sens commun », « c’est l’ordre naturel « , pour imposer une vieille « morale » ou plutôt un « ordre moral » qui a fait que pendant des siècles n’était libre que l’élite, des guerres massacraient les populations d’Europe, sans qu’une génération n’y échappe, m’est devenu impossible à entendre et à comprendre.

Invitons les étudiants de Valence  et d’ailleurs
à ne pas laisser se développer cet ordre moral
qu’on veut leur imposer
et assurons les de notre soutien.

Sont en jeu les libertés de tous les citoyens quels qu’ils soient au nom de morales ou croyances que quelques un veulent imposer à tous. Restons et soyons libres tout en respectant les convictions et croyances des uns et des autres.

En allant prochainement voter, pensons à la liberté de chacun d’entre nous d’être ce qu’il souhaite être, en respectant la liberté de l’autre, et choisissons celui qui nous en parait le plus respectueux.

https://www.franceinter.fr/societe/valence-tenues-plus-que-correctes-exigees-pour-les-filles-du-lycee-emile-loubet
http://www.liberation.fr/france/2017/03/29/tenue-indecente-tu-ne-reviens-pas-comme-ca-derives-sexistes-dans-un-lycee-a-valence_1559161

Indécence?

François Ponce