Rose et bleu! le retour!

Dimanche nous avons pu voir que la saison 2 de la série « la manif pour tous » avait repris.

Ils étaient dans la rue à battre le pavé à Paris et à Bordeaux 70 000 selon la police,  500 000 selon les manifestants. Quelle que soit la vérité, un mois et demi après l’adoption de la loi Taubira, on ne peut qu’être affligé en voyant ces gens qui instrumentalisent la famille pour défendre une conception religieuse de l’état.

Les enfants sont une marchandise au service de leur idéologie. Les slogans entendus légitiment l’homophobie dont les jeunes sont les premières victimes. Leur lutte contre une pseudo « théorie du genre » remet en cause les combats menés par l’école pour lutter contre les inégalités entre hommes et femmes.

Protégeons les enfants dans toutes les familles quelle que soit l’orientation sexuelle de leur parents, protégeons les de toutes les formes d’intégrisme, car quel autre nom qu’intégristes  peut-on donner à ceux qui veulent une société où tous les membres doivent se soumettre aux règles morales de certains.

Maire ou Moralisateur

Ainsi s’exprime Jacques CHABAL en tant que maire du Cheylard dans son éditorial:

 «  La crise est bien là!…
 Mais c’est une crise de l’éthique (mais on n’ose plus dire morale!).
Nous avons choisi la confiance et l’audace.
………….
C’est une crise de la cupidité, mais aussi d’une « oligarchie des incapables »……
…: il faut changer d’outil, revenir aux valeurs humaines de la nature, de la civilisation judéo-chrétienne, sous peine de dé-civilisation, terrible pour nos enfants.

Ce n’est pas non plus une crise mondiale, …
………….

Avec les trois défis qui se profilent pour les mois qui viennent (intercommunalité nouvelle, SCOT – Schéma de COhérence Territoriale de centre Ardèche – nouveau CDDRA – contrat avec la région Rhône-Alpes -), notre petite ville a de nombreux atouts. Nous ne les gâcherons pas. » 

Parlons en d’éthique ou morale! Cupidité, Oligarchie (du grec oligarkhia « commandement de quelques-uns »

Qui cumule son travail + une indemnité de maire + une indemnité de président de communauté de communes + une indemnité de conseiller général + une indemnité de président du SMEOV  + une vice-présidence au VALDAC et peut-être en oublions nous ?

Qui « réfléchit » tout seul dans son bureau et commande avec 2 ou 3 personnes  allez peut-être 4 ou 5 ?
(L’oligarchie des incapables de Sophie Coignard et Romain Gubert chez Albin Michel bon livre à recommander, en le lisant j’ai justement pensé à la gouvernance des élus locaux.)  

« Revenir aux valeurs humaines de la nature, de la civilisation judéo-chrétienne »
On croit rêver en lisant de tels propos, il a fallu des milliers d’années pour que ce grand singe s’éloigne de son animalité naturelle,  dompte sa nature pour devenir ce que nous sommes.
Depuis que  nous nous éloignons de cette civilisation judéo chrétienne, avez-vous remarqué qu’il y a moins de guerres en Europe, plus d’humanisme, que nous allons vers une gouvernance de nos sociétés plus citoyenne, plus participative et que s’amenuise le culte du chef. Espérons que nous arrivions à totalement nous dé-civiliser de cette vieille civilisation qui a fait tant de dégâts qui a construit cette économie sauvage déshumanisée mais peut-être « naturelle » mais surtout qui est arrivée au summum de l’horreur de l’homme « naturel » avec la dernière guerre mondiale ou judéo et chrétiens….. !

Que Jacques Chabal vienne expliquer aux employés du groupe Chomarat et du groupe GL que ce n’est pas dû à la mondialisation incontrôlée que textiles et bijoux sont produits en Tunisie, Thaïlande, Chine, Turquie etc. et qu’eux sont laissés sur le bord de la route ! Il a choisi la confiance dans les vieilles recettes des gourous du passé et « l’audace » de nous prendre pour des imbéciles.

Pour les trois défis dont il parle, ce ne sont pas des défis, bien au contraire, ce sont des outils de développement, de projection et de reprise en main de notre avenir à condition de ne pas penser en sclérosé, qu’il est, dans « sa petite ville à nombreux atouts ».

Un outil de renforcement avec la future communauté de communes de 14000 habitants ( https://assobc.com/future-communaute-de-communes/ ) qui aura, elle, les compétences légales nécessaires de construction d’avenir que les communes n’ont plus.
Un SCOT centre Ardèche n’est, d’une part, pas obligatoire et d’autre part ne serait-ce pas plus judicieux d’en faire un porté par la future communauté de communes, à la taille de ses 34 communes !
Quant au nouveau CDDRA Valdac, donc simplement le contrat entre la région et le Valdac, définissant dans une charte les conditions d’obtentions de subventions pour le territoire Valence Drôme Ardèche Centre, cette charte en  est déjà quasiment à la signature.
Projet_CHARTE_VALDAC_16.11.2012 web  36 pages
Synthèse_projet_charte_VALDAC   4 pages
https://assobc.com/lexique-abreviations .

François Ponce vice-président de Boutières Citoyennes