La citoyenneté ne pourrait-elle pas nous sortir de cette crise de société?

Ce lundi matin l’édito politique de Thomas Legrand exprimait fort bien ce que nous défendons et qui nous oppose souvent à nos élus locaux: une gestion de la communauté locale, régionale ou nationale pour et avec  les citoyens considérant que l’élection ne sacre pas un roi mais choisit l’un d’entre nous parmi des volontaires pour proposer, animer, écouter, mettre en oeuvre les orientations de développement de la communauté.
Vidéo de l’édito:
http://www.franceinter.fr/emission-ledito-politique-vague-de-modernisme-a-droite-le-retour-du-bonapartisme

Extrait de l »édito:
« Qui,aujourd’hui, peut imaginer que les circonstances et le peuple ont rendez-vous avec le maire de Meaux, de Bordeaux, d’Evry ou l’héritière de Montretout ?

Il n’y a plus d’homme providentiel.
Tant mieux !
Que ferait Bonaparte, ou même de Gaulle, dans un monde ouvert et libre comme le nôtre ?
Finalement, ce n’est peut-être pas du retour à l’autorité d’en haut dont la France a besoin mais d’horizontalité, de plus d’implication et de responsabilités des citoyens, des collectivités locales, des associations, des syndicats, des entreprises. L’horizontalité, certes, est plus exigeante. Elle fait plus appel à la raison et au compromis qu’au réflexe et à l’affrontement.
Le mythe du retour dé-responsabilisant du chef reste électoralement plus vendeur.
Mais en Europe, il n’y a que chez nous que le bonapartisme fait encore rêver.
Partout ailleurs c’est l’image, non pas de l’efficacité, mais de la folie autoritaire d’il y a 2 siècles. » 

« Elle fait plus appel à la raison et au compromis qu’au réflexe et à l’affrontement. »
Oui!, si nous faisions tous l’effort de ne garder que la raison et le compromis pour vivre ensemble sans affrontement qu’en serait-il de ceux qui veulent imposer par la force leurs points de vue issus de croyance inacceptables pour d’autres?
C’est çà la laïcité: garder les croyances et ce qui en découle uniquement dans le domaine privé.
Sans la raison et le compromis nous ne sortirons pas de cette guerre qui a détruit des vies à Paris, à Bruxelles et beaucoup d’autres: liste d’attentats du 01 01 15 -23 03 16

Notre citoyenneté a subi une attaque sanglante. Défendons la liberté qui la fonde!

Voilà près de 3 semaines qu’ont eu lieu les évènements tragiques de Paris et, malgré le désir d’exprimer nos points de vue citoyens, la difficulté nous a fait tarder.

D’abord comment dire notre humanité, notre humanisme que nous revendiquons dans la citoyenneté, pour les proches des victimes? les mots que nous connaissons nous paraissent vains.

Nous savons tous qu’au delà des personnes tuées sans discernement pour nous terroriser c’est notre liberté de vivre, de penser, même d’aimer qui est visée.

Tous égaux, quels que soient notre sexe, nos croyances ou nos pensées, nos façons de vivre, nos cultures. Ce n’est même pas imaginable pour ces tueurs et leurs commanditaires, ce qui

les autorise à tuer sans gêne.

Croire qu’il n’y a de fraternité qu’avec celui qui adhère avec précision à la même croyance, au lieu de penser l’humanisme, la fraternité humaine,

les autorise à tuer sans gêne.

Croire que « la », « sa », vérité doit être imposée à tous, au lieu de penser laïcité pour vivre harmonieusement ensemble,

les autorise à tuer sans gêne.

N’ayons pas peur de défendre la  liberté, l’égalité, la  fraternité et la laïcité!

C’est peut-être ce qu’a demandé le monde aux citoyens français en mettant les trois couleurs de la France sur leurs lieux de pouvoirs et monuments et en chantant l’hymne de la France.

C’est ce qui fait la force de notre constitution, dès 1789 les droits de l’homme et des citoyens inscrivaient ces principes dans notre culture, complétés en 1905 par la laïcité. C’est ce qui nous fait CITOYENS !

Seule l’ignorance fait que des français qui n’ont pu devenir citoyens puissent devenir ces tueurs à la solde de manipulateurs d’esprits.

Combattre l’ignorance c’est accepter que soient mis les moyens humains et financiers à l’éducation de tous, et s’il faut une école dans chaque barre d’immeuble ayant plus de 50 enfants à scolariser dès 2 ans et bien faisons le.

Défendre la laïcité c’est rappeler à tous que leurs points de vues religieux les concernent et ne concernent pas la loi de tous qui peut-être plus ouverte (par exemple: la loi sur le mariage pour tous n’oblige, en aucun cas, aucune religion à prononcer des mariages homosexuels. Alors pourquoi ces manifs passées?)

Défendre la fraternité c’est partager les richesses avec ceux, qui pour de bonnes ou de moins bonnes raisons, en ont besoin et c’est aussi pour soi-même, car nous profitons tous d’une vie plus heureuse dans un milieu apaisé plutôt qu’à côté de la misère exacerbée, nous profitons tous des investissements mis en communs (routes, réseaux divers, stades etc. etc. etc. …) Sachons donc payer des impôts.

Défendre l’égalité c’est simplement reconnaitre que tous les humains se valent, hommes, femmes, africains, asiatiques,… … quelles que soient leurs croyances ou pensées. Pour s’en convaincre il suffit de voir rire ou pleurer, s’énerver ou se calmer, aimer ou détester, quelqu’un de « différent » pour voir que justement il n’y a pas de différence.

Défendre la liberté c’est d’abord accepter que la liberté hors de la sphère privée ne puisse être totale car elle doit s’arrêter ou commence celle des autres. C’est pour çà qu’il faut des lois.

Défendre la liberté c’est accepter de se mouiller pour discuter ce que doit-être la loi de tous, c’est être citoyen, sinon c’est laisser aux autres le droit de décider pour vous, c’est abandonner délibérément la liberté.

Concrètement ce sont les élus qui décident des lois et textes divers, mais ce sont les citoyens qui choisissent les élus.

Défendre la liberté dans notre société démocratique c’est avant tout voter pour ne pas laisser les autres choisir à notre place ceux qui feront les textes qui définiront les limites de notre liberté

 

Trois semaines après que des tueurs aient menacés la liberté de tous les français
Nous avons la possibilité de les mépriser,
 en faisant ce qu’ils ne peuvent accepter,
que chacun choisisse comme il l’entend ceux qui le représenteront.
Répondez leur comme Cambronne à un général anglais!
en allant voter même blanc si vous le souhaitez mais surtout

ALLEZ VOTER POUR
LA 
LIBERTE
L’EGALITE
LA FRATERNITE
LA LAÏCITE
CONTRE L’IGNORANCE

 PS. : A tous ceux qui ne votent plus ou ne votent jamais, qui pensent « tous pourris » ou « je ne fais pas de politique » etc. Allez voter blanc ou même nul, mais allez voter pour montrer à DAECH et autres que ce ne sont pas eux qui viendront vous dire quoi faire!

liberté guidant le peuple

Marche républicaine au Cheylard

Très bonne participation au rassemblement citoyen de ce dimanche 11 janvier 2015 au Cheylard pour la défense des libertés.

Notre vidéo sur facebook  et quelques photos tirées de celle-ci:
marche 11 01 15 F marche 11 01 15 D marche 11 01 15 C marche 11 01 15 B marche 11 01 15 A

Rose et bleu! le retour!

Dimanche nous avons pu voir que la saison 2 de la série « la manif pour tous » avait repris.

Ils étaient dans la rue à battre le pavé à Paris et à Bordeaux 70 000 selon la police,  500 000 selon les manifestants. Quelle que soit la vérité, un mois et demi après l’adoption de la loi Taubira, on ne peut qu’être affligé en voyant ces gens qui instrumentalisent la famille pour défendre une conception religieuse de l’état.

Les enfants sont une marchandise au service de leur idéologie. Les slogans entendus légitiment l’homophobie dont les jeunes sont les premières victimes. Leur lutte contre une pseudo « théorie du genre » remet en cause les combats menés par l’école pour lutter contre les inégalités entre hommes et femmes.

Protégeons les enfants dans toutes les familles quelle que soit l’orientation sexuelle de leur parents, protégeons les de toutes les formes d’intégrisme, car quel autre nom qu’intégristes  peut-on donner à ceux qui veulent une société où tous les membres doivent se soumettre aux règles morales de certains.

Maire ou Moralisateur

Ainsi s’exprime Jacques CHABAL en tant que maire du Cheylard dans son éditorial:

 «  La crise est bien là!…
 Mais c’est une crise de l’éthique (mais on n’ose plus dire morale!).
Nous avons choisi la confiance et l’audace.
………….
C’est une crise de la cupidité, mais aussi d’une « oligarchie des incapables »……
…: il faut changer d’outil, revenir aux valeurs humaines de la nature, de la civilisation judéo-chrétienne, sous peine de dé-civilisation, terrible pour nos enfants.

Ce n’est pas non plus une crise mondiale, …
………….

Avec les trois défis qui se profilent pour les mois qui viennent (intercommunalité nouvelle, SCOT – Schéma de COhérence Territoriale de centre Ardèche – nouveau CDDRA – contrat avec la région Rhône-Alpes -), notre petite ville a de nombreux atouts. Nous ne les gâcherons pas. » 

Parlons en d’éthique ou morale! Cupidité, Oligarchie (du grec oligarkhia « commandement de quelques-uns »

Qui cumule son travail + une indemnité de maire + une indemnité de président de communauté de communes + une indemnité de conseiller général + une indemnité de président du SMEOV  + une vice-présidence au VALDAC et peut-être en oublions nous ?

Qui « réfléchit » tout seul dans son bureau et commande avec 2 ou 3 personnes  allez peut-être 4 ou 5 ?
(L’oligarchie des incapables de Sophie Coignard et Romain Gubert chez Albin Michel bon livre à recommander, en le lisant j’ai justement pensé à la gouvernance des élus locaux.)  

« Revenir aux valeurs humaines de la nature, de la civilisation judéo-chrétienne »
On croit rêver en lisant de tels propos, il a fallu des milliers d’années pour que ce grand singe s’éloigne de son animalité naturelle,  dompte sa nature pour devenir ce que nous sommes.
Depuis que  nous nous éloignons de cette civilisation judéo chrétienne, avez-vous remarqué qu’il y a moins de guerres en Europe, plus d’humanisme, que nous allons vers une gouvernance de nos sociétés plus citoyenne, plus participative et que s’amenuise le culte du chef. Espérons que nous arrivions à totalement nous dé-civiliser de cette vieille civilisation qui a fait tant de dégâts qui a construit cette économie sauvage déshumanisée mais peut-être « naturelle » mais surtout qui est arrivée au summum de l’horreur de l’homme « naturel » avec la dernière guerre mondiale ou judéo et chrétiens….. !

Que Jacques Chabal vienne expliquer aux employés du groupe Chomarat et du groupe GL que ce n’est pas dû à la mondialisation incontrôlée que textiles et bijoux sont produits en Tunisie, Thaïlande, Chine, Turquie etc. et qu’eux sont laissés sur le bord de la route ! Il a choisi la confiance dans les vieilles recettes des gourous du passé et « l’audace » de nous prendre pour des imbéciles.

Pour les trois défis dont il parle, ce ne sont pas des défis, bien au contraire, ce sont des outils de développement, de projection et de reprise en main de notre avenir à condition de ne pas penser en sclérosé, qu’il est, dans « sa petite ville à nombreux atouts ».

Un outil de renforcement avec la future communauté de communes de 14000 habitants ( https://assobc.com/future-communaute-de-communes/ ) qui aura, elle, les compétences légales nécessaires de construction d’avenir que les communes n’ont plus.
Un SCOT centre Ardèche n’est, d’une part, pas obligatoire et d’autre part ne serait-ce pas plus judicieux d’en faire un porté par la future communauté de communes, à la taille de ses 34 communes !
Quant au nouveau CDDRA Valdac, donc simplement le contrat entre la région et le Valdac, définissant dans une charte les conditions d’obtentions de subventions pour le territoire Valence Drôme Ardèche Centre, cette charte en  est déjà quasiment à la signature.
Projet_CHARTE_VALDAC_16.11.2012 web  36 pages
Synthèse_projet_charte_VALDAC   4 pages
https://assobc.com/lexique-abreviations .

François Ponce vice-président de Boutières Citoyennes