Départementales: qui sont les favoris?

Pour réagir aux propos de l’Hebdo de l’Ardèche qui sous-titrait ce jeudi « Chabal-Loulier en favoris », sous prétexte que Jacques Chabal « connaît le territoire et les dossiers sur le bout des doigts ». Est-ce sous entendre que Laetitia Serre et Maurice Weiss et leurs suppléants Sandrine Machado Valente et Michel Chantre ne connaîtraient pas leur territoire et leurs dossiers?

Surprenant! non?

Sur une équipe de quatre (eux savent ce que travailler en équipe veut dire) trois sont conseillers généraux sortants et ont à leur actif à ce jour trois campagnes électorales et 12 à 5 ans de présence sur ces territoires et la quatrième qui depuis de très nombreuses années se consacre à la jeunesse dans la représentation des parents d’élèves des écoles et collèges publics en local et départemental.
Qui plus est, contrairement à d’autres, depuis plusieurs années ils se sont rendus totalement disponibles pour leurs mandats, ayant même suspendus pour Laetitia Serre et Maurice Weiss leur activité professionnelle à cet effet.

Quant à la connaissance des dossiers: – Maurice Weiss premier vice-président du département, chargé des finances, de l’administration générale, du développement des territoires, président de « l’association des maires et présidents de l’Ardèche », premier vice-président de Val’Eyrieux, maire de Saint Agrève, – Laetitia Serre vice-présidente du département chargée de la famille et de l’enfance, présidente de la communauté d’agglomération Privas centre Ardèche (41018 habitants), maire de Beauvène,                   – Michel Chantre vice-président du département chargé des bâtiments départementaux (construction rénovation des collèges par exemple…), président du CAUE,                         – Sandrine Machado Valente présidente départementale des parents d’élèves (environ 2400 adhérents, présidente des parents d’élèves de la cité scolaire du Cheylard (collège),
tous totalement disponibles à ces activités, cumulent de fait une connaissance des dossiers départementaux et locaux qu’on peut, sans risque de se tromper, traiter d’inégalée en Ardèche.

Marche républicaine au Cheylard

Très bonne participation au rassemblement citoyen de ce dimanche 11 janvier 2015 au Cheylard pour la défense des libertés.

Notre vidéo sur facebook  et quelques photos tirées de celle-ci:
marche 11 01 15 F marche 11 01 15 D marche 11 01 15 C marche 11 01 15 B marche 11 01 15 A

VAL’EYRIEUX ELECTIONS…

Jeudi 17 avril à 18 heures le nouveau conseil communautaire de Val’Eyrieux issu des derniéres élections se réunira en séance publique à la salle de la chapelle rue Saint Joseph au Cheylard.
Nous vous invitons à venir nombreux pour suivre les réflexions et décisions de nos nouveaux élus et montrer ainsi votre intérêt citoyen à notre communauté de Val’Eyrieux. C’est ce conseil qui est maintenant le véritable décisionnaire pour notre avenir économique, culturel et sportif, territorial etc; …
C’est à ce conseil que nous demanderons le plus de transparence possible de façon à ce que chaque citoyen puisse savoir ce qu’il en est dès la naissance d’un projet.
Et ce n’est pas gagné quand on voit qu’on ne trouve pas, à cette heure (lundi 14/04/2014 à 9h26), l’annonce de cette importante réunion publique sur le site de Val’Eyrieux! et encore moins son ordre du jour.Finalement elle a été mise dans la journée!
Nous devrions savoir qui est candidat aux divers postes de: président, vice-présidents, délégués dans les diverses commissions, syndicats, et autres organisations…  mais nous sommes malheureusement toujours des citoyens soigneusement gardés dans l’ignorance.

Début de mandats

La période électorale avec tout ce qu’elle comporte d’émotions positives ou négatives, touche à sa fin, la plupart des maires ont été élus. Beaucoup ont été reconduits dans leur fonction et parmi eux, celui du Cheylard :Jacques Chabal.

Les électeurs ont exprimé par le choix qu’ils ont fait, la volonté d’une continuité. Et de ce côté-là, je pense qu’ils ne devraient pas être décus. Monsieur Chabal qui a obtenu 65,64% des suffrages contre 34,36% pour la liste d’opposition conduite par Corine Laffont persiste dans ses pratiques de gouvernance, et comme le souligne élégamment Monsieur Lemonnier, journaliste à l’hebdo de l’Ardèche ( continuant ainsi d’apporter son précieux soutien journalistique), Jacques Chabal tacle l’opposition. TACLER ce mot peut-il entrer dans le lexique des méthodes républicaines ? Voilà un maire face à une équipe municipale élue qui fait preuve non pas d’un esprit rassembleur mais qui fait preuve d’agressivité face aux représentants élus de l’opposition.

Pas de poste d’adjoint pour les élus de l’opposition, ni de délégations particulières, cette fois ils n’ont pas pu être évincer de Val’Eyrieux, la loi ne le permettait pas.

Je pense qu’il est bon de souligner que pour Monsieur Chabal il semblerait que 34,36% des voix ou rien ce n’est pas très différent. Que les cheylarois concernés en prennent bonne note. Nous avons tous pu entendre au cours des diverses allocutions de cet élu ses allusions aux règles républicaines. Force est de constater que nous n’en faisons pas la même lecture. Il est vrai qu’en matière de Républiques, on a une grande diversité, entre la république populaire de Chine, la république démocratique du Congo et la république de Cuba….. mais restons en à la république française.

Quoiqu’il en soit des équipes municipales ont été démocratiquement élues, nous espérons qu’elles s’acquitteront au mieux de leur tâche dans le respect de la démocratie, sans oublier que les sièges qu’elles occupent ne leur appartiennent pas, ils appartiennent aux électeurs qui leur ont permis de les occuper et de ce fait, les élections ne se résument pas à une période où les électeurs font un petit tour par les urnes et retournent sans mot dire à leur quotidien. Les occupants de ces sièges doivent informer les citoyens des choix  qui ont été faits, des décisions qui ont été prises pour que fonctionne pleinement la démocratie. Nous attendons avec vigilance la suite de ces nouveaux  mandats.

Diligence ou précipitation ?

« Dépêchons nous, dépêchons nous vite, dépêchons nous, dépêchons nous bien…… » comme dit une chanson

. Pourquoi pas !

Mais on ne se dépêche pas pour rien. Or lors du premier conseil de la communauté de communes « Val’Eyrieux » il y a eu l’élection d’un nouveau bureau alors qu’il y avait la possibilité d’expédier les affaires courantes et de procéder à l’élection du bureau après les élections municipales de mars.

. Alors qu’est-ce qui motive ou a motivé nos élus communautaires, pour faire des élections avant les élections municipales de mars après lesquelles tout sera à refaire. Le président élu Monsieur Jacques Chabal a ensuite précisé qu’il fallait faire vite pour régler certains points avant mars justement.
Le citoyen de base que je suis est en droit de s’interroger:
– l’indemnité versée aux membres du bureau de Val’Eyrieux même pour trois mois, mérite-t-elle qu’on se dépêche?
– prendre des décisions importantes avant un changement éventuel de direction est-ce pour bloquer un système qui pourrait ne pas convenir aux élus de mars?

Mais le citoyen de base ne connaît pas tous les choix difficiles qui sont ou seront faits au bureau de la communauté de communes, et pour cause, on se garde bien de laisser filtrer les informations. Comment ça, étaler sur la place publique ce qui nous concerne tous et qui engage notre futur? Vous n’y pensez pas mon brave…..Comme le dit si justement Monsieur René Julien au correspondant de l’hebdo de l’Ardèche lors de l’annonce de sa candidature aux prochaines élections municipales « Je suis actuellement vice-président à Val’Eyrieux, car je pense qu’il faut en faire partie pour comprendre ce qui s’y passe ».
C’est bien là le problème! Enfin pour moi, car Monsieur Julien me confirme là au cas ou j’en douterai encore que la communauté de communes fonctionne en totale opacité. Pour comprendre, pour savoir, il faut être dedans, il faut être membre du bureau.

Et les maires ou délégués qui ne sont pas membres du bureau alors, sont-ils tenus dans la même ignorance que moi citoyen de base? Si c’est le cas, comment accepter qu’une telle situation perdure? Lors des prochaines élections municipales, les électeurs devront faire en sorte que cela change. Détrompez moi si je suis dans l’erreur: les membres du conseil communautaire ne sont-ils pas des représentants du peuple? N’ont-ils pas le devoir d’informer leurs électeurs des projets et des décisions prises ou quand ils sont élus deviennent-ils des êtres à part, dotés d’une intelligence et d’un jugement hors du commun qui ne leur permet plus de communiquer avec » la base », qui ne peut pas comprendre elle, puisqu’elle n’est pas initiée? Dans le deuxième cas, il serait inutile de procéder à des renouvellements, on se retrouverait dans un système jadis combattu et vaincu. D’où la dangerosité des mandats reconduits de trop nombreuses fois par nos élus locaux.

Les votes des élus lors des assemblées telles que la communauté de communes ne devraient pas être à bulletins secrets, de façon à ce que leurs électeurs sachent où leurs représentants se positionnent. Je ne conteste pas la légitimité des élus, mais il faut que tous assument leur fonction et leur position ou l’inexistence de position, ce qui malheureusement n’est pas une simple vue de l’esprit.

Découverte de notre communauté (1)

Val’Eyrieux:
Petite balade de mairie en mairie.

 


ELECTIONS MUNICIPALES ET TERRITORIALES 2014

Bientôt les élections municipales et territoriales, territoriales parce que dans les communes de plus de 1000* habitants vous voterez aussi pour élire les délégués de votre commune à la communauté de communes (pour le moment appelée Val’Eyrieux et dont nous avons déjà beaucoup parlée dans ce blog) .

Corine Laffont, présidente de Boutières Citoyennes, fidèle à sa volonté d’engagement citoyen pour ces territoires en général et pour la commune du Cheylard en particulier, qui ont fortement besoin d’une dynamique partagée et insufflée par tous, élus et citoyens, dans une gouvernance démocratique et participative, fait acte de candidature avec la liste  » UN REGARD NEUF POUR LE CHEYLARD ».

Bien sûr nous la soutiendrons dans sa volonté de proximité citoyenne comme nous soutiendrons aussi toutes les liste des communes de Val’Eyrieux qui s’engageront dans le même état d’esprit.
Boutières Citoyennes ne deviendra pas pour autant  un blog de campagne, tous ensemble nous pourrons suivre  et soutenir Corine Laffont sur « UN REGARD NEUF POUR LE CHEYLARD »
 http://corinelaffont.wordpress.com/
ou vous pouvez trouver dès maintenant sa déclaration de candidature.

* Dans un premier temps nous avions indiqué 500 habitants, après vérification, le décret d’application du 18/10/2013 de la loi du 17/05/13 indique 1000 habitants ce qui ne concerne pour nous que Le Cheylard, Saint Martin et Saint Agrève qui seront en vote par liste complète.