Le Pays du Cheylard pôle de services????

Nous lisons dans le Dauphiné Libéré  qu’à l’occasion de ses voeux Jacques Chabal présente Le Cheylard, ce chef-lieu de canton, comme un grand Pôle de Services.

Vous citoyens de val’Eyrieux, jeunes à la recherche d’un premier emploi, plus anciens mis au chômage par la désindustrialisation, la délocalisation des productions,  dans quelles entreprises de services pensez vous demander un emploi au Pays du Cheylard?

Aveuglés par un orgueil sans faille Jacques Chabal et sa petite équipe d’affidés n’ont jamais perçu depuis des années les changements prévisibles auxquels il fallait préparer le pays. Sûrs d’eux ils ne voient que de « l’excellence » dans leur approche politique* du territoire (comme si l’excellence pouvait exister si ce n’est en utopie),excellence que Jacques Chabal exprime en insistant sur « la rigueur dans les gestions des collectivités », « la valeur du travail partagé », » poursuivre le travail avec les différents acteurs économiques du territoire ». Quelle rigueur? Quel partage? Quels acteurs économiques?. Les citoyens, même les élus  et autres acteurs économiques découvrent toujours au dernier moment ce qui a été concocté dans le bureau de M. Chabal, les mots consultation, débat, participation, ne font pas partie de leur vocabulaire.

Et d’avouer sans s’en rendre compte, tellement ils en sont imprégnés, cette suffisance insupportable en déclarant  » Le Pays du Cheylard est attractif, envié, et jalousé« .
Qui d’autre qu’une équipe baudruche gonflée à l’orgueil peut oser se croire envié et jalousé et qui plus est le déclarer publiquement!

Citoyens de l’ex Pays du Cheylard, mais maintenant de la communauté de communes élargie aux 34 communes dont nous avons déjà parlé, son ex président Jacques Chabal me fait honte vis à vis des citoyens des 33 autres communes qui se font traiter d’envieux et de jaloux. Je veux leur dire que Jacques Chabal ne me représente pas, et je le pense fermement, il ne représente pas l’état d’esprit des habitants du pays du Cheylard.

Dans le même journal en pages départementales au sujet de sa candidature ou non aux prochaines élections Jacques Chabal conseiller général UMP déclare  « j’ai déjà pris ma décision mais je souhaite attendre avant de l’annoncer. J’attends de voir quelle méthode de travail sera décidée lors de la réunion de mise en route de la nouvelle intercommunalité Val’Eyrieux qui se tiendra le 13 janvier au Cheylard. Je souhaite également attendre que les différents projets en cours au Cheylard soient terminés. »
Soit il a pris sa décision et alors tout le reste du discours ne tient pas, soit il n’a pas pris sa décision et il attend d’être sûr de présider à sa manière la nouvelle communauté de communes, c’est à dire en petit comité.
Alors que la décence voudrait que comme les textes le prévoient il expédie  les affaires courantes en tant que président de la plus grande communauté de communes fusionnées en attendant que les nouveaux élus qui arriveront dans 3 mois puissent prendre les décisions de méthode de travail et d’orientations des choix communautaires puisqu’ils auront été élus pour çà. Ce qui éviterait d’avoir à détricoter ce qui aurait pût l’être à la va-vite.
De toute façon ce discours n’aurait pas lieu d’être s’il ne se présentait pas.

François Ponce
vice-président de Boutiéres Citoyennes

Une réflexion au sujet de « Le Pays du Cheylard pôle de services???? »

  1. Jacques Chabal exprime en insistant sur « la rigueur dans les gestions des collectivités », « la valeur du travail partagé », » poursuivre le travail avec les différents acteurs économiques du territoire » aie aie aie, je croyais jadis à l’avenir de cette commune, mais devant les réalités d’aujourd’hui, je ne voit même plus mon avenir au Cheylard si les choses restent ainsi.

    Qui a l’impression d’être un acteur économique entendu par ces élus? Les commerçants? Les chefs d’entreprise? Les ouvriers? Les Jeunes? Non j’ai beau chercher, je ne voit pas….
    A si, bien sur, les pensionnaires de l’hôpital ! …..A non merde, ce ne sont plus des acteurs économiques….pffff…

    Aucune écoute des citoyens, décisions farfelues prises trop vite et sans concertation des principaux intéressés, refus d’ouverture sur un vrai avenir touristique: fermeture du camping La Chèze, refus de d’entrer dans le Parc Régional…ne me citez pas les cabanes de la Chèze sinon je mord ! Commerçants pris pour des imbéciles et j’en passe…
    La citoyenneté n’est clairement pas représentée au Cheylard et ça me fait vraiment mal au cœur.

    S’il repasse, je déménage du Cheylard et de cette communauté de commune dans laquelle je n’y voit qu’un avenir sombre et sans ouverture. Oui moi (comme d’autres), amoureux des Boutières depuis toujours, citoyen impliqué de moins de 30 ans, je ne ferait pas le pari d’une vie qui va à l’encontre des principes de citoyenneté les plus élémentaires.

    On ne crois pas en nous? Changeons les choses ou barrons nous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s