LES ENJEUX POST-ELECTORAUX

Nous arrivons à la fin de cette période électorale locale, l’essentiel, après ce premier tour est défini. Nous soutenions les listes de Corine Laffont au Cheylard et de Patrick Arsac à St Barthélémy le Meil pour leur engagement vers une gouvernance plus participative, et d’implication plus forte des citoyens, les deux ont été battues. Mais « un regard neuf » aura tout de même 4 représentants au conseil du Cheylard et surtout 2 au conseil Val’Eyrieux alors que jusque là, la majorité Cheylaroise n’avait accordée aucune délégation à son opposition. C’est donc un petit mieux. Il semblerait que, dans cette période difficile et inquiétante, confier son avenir à « un homme providentiel connu » avec ce côté conservateur, tranquilliserait et rassurerait certains citoyens.

Mais dans les 34 communes composant Val’Eyrieux , il y a probablement des équipes proches de ces idées que nous voulons porter et que nous continuerons à défendre. Ainsi nous espérons que la prochaine mise en place des nouveaux élus au conseil et au bureau de Val’Eyrieux verra cette nécessité d’information et de participation citoyenne être un élément des propositions de gouvernance de ce qui est maintenant le cœur de notre communauté.
Qu’on le veuille ou non Val’Eyrieux n’est pas et ne sera pas un simple financement, par nos impôts, ou chaque maire essaiera de tirer quelque chose pour sa commune comme le suggérait le maire de St Barthélemy et qui permet à une équipe dominante de faire des affidés par clientélisme.
C’est le lieu ou se feront les politiques essentielles de notre communauté.
Politiques économiques, culturelles, foncières, etc. … et nous avons là, nous citoyens, notre mot à dire.

Au moment ou nous écrivons ces mots nous apprenons 200 licenciements chez Bijoux GL qui se rajoutent au 153 précédents.
200 personnes!   combien de familles?   Combien d’enfants?   Quel devenir?
Que peut offrir notre territoire en termes: d’emploi,   d’aides à la création de son emploi?  de sauvegarde de maisons peut-être encore avec des mensualités à payer?

Comment avoir une solidarité de communauté? ….
Il y a seulement 14 mois nous lisions qu’il n’y avait pas de crise économique mais une crise de l’étique!, une étique faisant 353 pertes d’emplois?

Il nous faut donc être solidaires pour rebondir et surmonter les difficultés économiques, mais comment fédérer les 14151 habitants de Val’Eyrieux et créer le sentiment d’être à la manœuvre dans le même bateau? De créer le sentiment d’appartenance à la même communauté?

Comment les habitants de Val’Eyrieux se feront-ils représenter solidairement au SMEOV, au Valdac, au Sictomsed, Au Sictom du moyen Eyrieux, au Sictom Entre Monts et Vallées, à Eyrieux Clair etc. …?

Telles sont les enjeux devant nous, c’est pourquoi nous devons continuellement poser ces questions citoyennes, vous inviter à  vous questionner et à réfléchir à des solutions possibles avec les élus et pour cela exiger de ces derniers qu’ils « nous tiennent au courant » dès le début d’une réflexion sur un projet et qu’ils ne se contentent pas, comme on l’a entendu, d’inventorier les réalisations dans un bulletin municipal ou communautaire.
Nous pensons que c’est par une forte citoyenneté, une forte solidarité de pensée, de projets et d’engagements citoyens, ce que les élus se devraient de cultiver,  que notre communauté sera capable de construire notre avenir et celui de nos enfants sur ce territoire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s