Encore Laurent Wauquiez

Laurent Wauquiez président de la région Auvergne Rhône Alpes,
lui au moins sait nous montrer
qu’il y a bien une grande différence entre la « droite et la gauche ».

Il sabre à tout va dans le financement des actions culturelles populaires, mais pas pour ses amis de son milieu (festival de jazz de Vienne).
Il en rajoute une couche lui et son bureau en coupant les subventions des associations luttant contre la décrochage scolaire.
Il est vrai que pour les enfants des classes favorisées, au cas ou, les parents peuvent toujours financer sans problème un lycée, une fac privés en France ou en Suisse et prendre le temps nécessaire avant de les placer dans le système de l’élite.
Quant aux autres …………

 

 

Rentrée 2015

L’association Boutières citoyennes a tenu son assemblée générale le 16 octobre dans les locaux de la maison de pays au Cheylard.

L’assemblée a procédé au renouvellement de son bureau: François Ponce a été élu président succédant à Corine Laffont.

Cette association regroupe des citoyens libres, égaux, laïques et humanistes, quels que soient leur âge, leurs origines, qui veulent ensemble réfléchir, discuter, imaginer, informer et proposer des idées pour construire l’avenir d’une communauté où chacun peut trouver sa place.

Pour nous joindre:
assobc@orange.fr

TAFTA ou le renforcement d’une économie encore plus libérale

Quand on parle de libéralisation, vous aurez remarqué que çà ne nous concerne jamais c’est seulement pour les « affaires » pour qu’elles soient encore plus libres et permettent, comme vous l’avez entendu dire, aux 1% des plus riches qui possèdent près de la moitié des richesses du monde de s’enrichir encore plus et avec plus de facilité.
Tel semble être le but du futur traité transatlantique en cours de discussion finale.

La conférence TAFTA du 18 janvier au Cheylard et du 23 à St Martin de Valamas à laquelle nous a invité » Nature et Progrès » nous a donné beaucoup à  penser quant à  l’avenir, des circuits courts et plus généralement de l’économie sociale et solidaire, des services publiques, des normes de protection des consommateurs comme de l’environnement,  menacés par le traité de grand marché transatlantique, en voici les éléments d’information à travers cette conférence de Raoul-Marc Jennard.

 Voici un interview de celui-ci Lien de l’interview: pour le connaitre un peu plus.

 Les enjeux du Grand Marché Transatlantique ou TAFTA
Conférence-débat par Raoul-Marc Jennar.

Cette conférence ne dure « que » 2h45 mais, pour ceux qui veulent abréger, vous pouvez sauter les 35 premières minutes et en suivre 1:07 vous aurez un très bon aperçu du problème.

Ne devrait-on pas lancer une alerte citoyenne auprès des élus locaux (et nationaux) et leur demander d’obtenir et publier plus d’informations publiques sur ce futur traité? Ainsi que leur demander ce qu’eux-mêmes en pensent? Ne devrait-il pas y avoir un débat public sur un tel sujet engageant si fortement l’avenir des choix possibles de société.

Un autre lien  qui concerne l’accord avec le Canada dans les mêmes conditions.
http://www.assemblee-nationale.fr/14/ta/ta0428.asp

 

Elections municipales de mars 2014

En cette période pré électorale, nous découvrons dans les journaux locaux les différents candidats qui pour la plupart nous présentent leur liste. Cette semaine, monsieur Jacques Chabal maire du Cheylard qui brigue un cinquième mandat,  répond aux questions du journaliste de l’hebdo de l’Ardèche. Il explique qu ‘il a la même foi qu’en 1989 soit 25 ans plus tôt.

Nous parlons là d’un temps que les moins de 25 ans ne peuvent pas connaître! Ceux qui ont largement dépassé le quart de siècle ont peut être encore en mémoire certaines motivations qui poussaient le candidat Jacques Chabal 38 ans à briguer le poste de premier magistrat de la ville, parmi elles, le changement! il fallait que ça change le maire d’alors, Monsieur Donnadieu était là de puis 24 ans et sans doute avait-il fait son temps. Pas très élégant mais fort juste comme raisonnement.

Et en 2014? Point d’usure! le changement n’est plus nécessaire!

Une équipe renouvelée au tiers, il ne reste que deux tiers d’anciens… Ce sera donc la continuité après le changement…de mandature.

Monsieur Chabal déclare que contrairement à ce qui se dit, il travaille en équipe. Il travaille en équipe, mais il est seul pour répondre au journaliste . Dans la plupart des communes de Val’Eyrieux, les candidats ont posé avec leurs colistiers dont les noms figuraient dans l’article. Au Cheylard, il y a des hommes et des femmes autour du chef qui vont composer une équipe hors du commun sans doute, comme l’était celle de l’ancienne communauté de communes du pays du Cheylard (dixit Mr Chabal), autour ou derrière le chef? c’est là toute la différence.

Quand à la question du cumul des mandats, Monsieur Chabal fait le distingo entre « mandat » et « fonction ». Il déclare n’avoir comme mandat que celui de maire et de conseiller général, le reste étant des fonctions. Je me suis donc plongé dans les définitions de ces deux mots qui sont effectivement pleines de subtilité.

Un fonction étant l’exercice d’un emploi ou d’une charge et le mandat étant la fonction d’un membre élu.

Ce que nous savons, c’est qu’il y a des personnes nommées pour occuper certaines fonctions et d’autres élues. Le maire est élu, le conseiller général est élu, le président de la communauté de communes est élu, le président du SMEOV (Syndicat Mixte Eyrieux Ouvèze Vernoux) est élu. Monsieur Chabal est donc élu pour occuper certaines fonctions.

Je laisse les citoyens méditer sur ces nuances.

Suite et fin de l’histoire du passage piéton de l’école publique:

Suite et fin de l’histoire du passage piéton de l’école publique:

Pour mémoire revoir ci-dessous, ou et sur notre page facebook, les articles du 15/06/13, 24/06/13, 26/06/13, 29/06/13, 27/10/13, 03/11/13.

Après le texte humoristique, au second degré, d’un parent d’élève pris au premier degré par certains élus vexés qu’on puisse être critiques, ceux-ci ont donc décidé de construire un nouvel escalier plus proche du nouveau passage piéton, probablement pour tenter de le justifier.

Nous étions en droit de penser des élus qu’ils avaient pris là une décision bien onéreuse juste pour se donner raison. Mais malgré tout, 2 escaliers opposés ce pouvait être esthétique et utile car à la sortie des écoles un seul était un peu juste pour la forte fréquentation de parents et enfants.

Il nous serait pas venu à l’idée de croire que l’on pouvait dépenser encore plus pour avoir encore plus raison et s’assurer que personne ne pourrait traverser tout droit. Et bien si! En toute déraison nous avons payé pour supprimer l’ancien escalier, alors que toute cette portion de route est en zone 30 donc prioritaire aux piétons (il n’était même pas utile de tracer un passage piéton).

Sur les photos: – en vert le trajet avant, en rouge et bleu après dépenses de construction d’un escalier, en rouge après dépenses supplémentaires de déconstruction d’un escalier. Tout çà pour un déplacement de 19 pas, j’ai mesuré! – Les maçons terminant les finitions après déconstruction

A chacun de se faire son opinion sur les compétences…la gestion……

Chat alors!

Les Chats porons et les bonnets rouges me chat grinent!
Je crois qu’il y a un chat qui ne passe pas….Ils sont dans la rue, ils ne sont pas contents et à juste titre, ils protestent avec des méthodes très discutables, qui à mon avis ne les servent pas du tout. Mais là où j’ai le poil qui se hérisse, c’est quand j’entends ces trois mots, le peuple breton, quand je lis dans la presse le titre « Nous les bretons, nous voulons travailler ici » Nous sommes des citoyens français nés dans différentes régions de France ou d’ailleurs, travaillant dans notre région de naissance ou pas et motivés pour que la région où l’on est installé soit dynamique et prospère. Les traditions locales et régionales existent certes, mais du mot  peuple nous n’avons que faire. Après avoir lu et entendu cette terminologie, je me demande ce qu’est un breton, un ardéchois, un savoyard, un lorrain, un creusois…. sans oublier les basques et les corses!…..N’est-ce pas l’expression de nationalismes, ô combien dangereux?

….un petit chat mallow pour adoucir tout chat…..